Menu

Captain Tsubasa: Rise of New Champions Le Test !

Voici enfin le tant attendu Captain Tsubasa: Rise of New Champions, autant vous dire que même moi, qui n’aime pas les jeux de foot habituellement, j’ai été hypé par celui-ci dès son annonce ! Mais comme tous les grands de fans de Captain Tsubasa (Olive et Tom pour les francophones nostalgiques), je l’attendais au tournant. Répond-t-il à nos attentes en termes d’adaptation ? Qu’en est-il de la technique et du gameplay ? A-t-il une bonne durée de vie malgré la répétitivité de ce type de jeu ? Nous allons répondre à tout ça ensemble !

Tout d’abord détaillons les différents modes de jeu :

  • Versus : le mode le plus classique, vous pouvez affronter l’IA ou un adversaire en local en choisissant une des nombreuses équipes parmi toutes celles que vous aurez débloquées.
  • Versus en ligne : Même concept, mais online. Notez que dans ces deux mode versus, vous aurez la possibilité de jouer en 1vs1 et 2vs2.
  • Entrainement : comme toujours dans ce mode de jeu, vous pouvez paramétrer toutes les données du match comme vous le voudrez afin de vous entraîner à sortir vos meilleurs combos et techniques dans des conditions optimales.
  • Édition : dans ce mode vous pouvez créer votre joueur et équipe personnalisées (emblème, maillot, nom,…), ou encore, personnaliser à votre guise des équipes déjà existantes.
  • Collection : Ici vous pourrez admirer toutes les cinématiques, les musiques,… Le tout tiré de l’animé, le fan service est bien présent pour notre plus grande joie.
  • Aventure : LE mode qui vous tiendra en haleine pendant des heures et des heures. Revivez les aventures de Tsubasa et/ou votre propre odyssée footballistique.

Le mode aventure nécessite bien un paragraphe à lui tout seul tellement il est complet ! Deux aventures s’offrent à vous :

L’aventure Tsubasa :

Dans cette dernière vous incarnez Tsubasa, le héro de la série, au cours de sa troisième année de collège. L’histoire reprend celle de l’anime et vous demande de mener la Nankatsu à son troisième titre consécutif. Vous avez droit dans ce mode à de nombreuses cutscenes, à des cinématiques et à des matchs scriptés (mais pas trop, ne vous en faite pas, vous garderez le contrôle sur vos matchs).

Ce mode que vous pouvez finir en 5 à 7 heures de jeu environ si vous ne passez pas les nombreux dialogues et cutsenes vous sert en fait de grand tutoriel avant de vous lancer dans le vif du sujet : le mode nouveau héro !

L’aventure Nouveau Héro :

Suite scénaristique directe du mode Tsubasa, mais ici vous avez droit à une histoire originale dans laquelle vous incarnez un personnage créé par vos soins ! Une fois votre poulain créé via un outil assez complet : cheveux, visage, yeux, nez, corpulence,… Vous devez choisir un collège à intégrer puis en route pour l’aventure !

Reprenant les bases du mode Tsubasa, ce mode ajoute des dialogues à choix multiples dans les cutscenes, ces choix vous donnent parfois accès a des événements supplémentaires, qui vous permettent d’améliorer ou non vos liens d’amitié avec les personnages choisis au préalable. Mentor, rival, équipier, nombreux sont les personnages avec qui vous pouvez interagir. En échange de quelques missions que vous accomplirez pendant vos matchs ils vous apprendront leurs techniques et compétences !

En effet, ce mode de jeu a réellement un aspect RPG, vous montez en niveau plus ou moins vite selon vos performances, ce qui vous donne des points de compétences à repartir dans les sous menus de votre personnage (technique, puissance, attaque, vitesse et défense). Il s’agira de les dépenser judicieusement en fonction de la place que vous occupez sur le terrain. 

Ensuite ce sera a vous d’emmener votre équipe à la victoire, de vous faire repérer par les sélections nationales et d’atteindre les sommets du football mondial ! Ce mode étant plus complet et plus long que le mode Tsubasa, il vous tiendra en haleine pendant une quinzaine d’heure de jeu assez facilement !

Pour ce qui est du gameplay, on reste sur des contrôles arcade, mais néanmoins assez complexes à prendre en main. Si les bases sont rapides à acquérir, il vous faudra quelques heures pour apprendre à bien manier les combos, supers tirs, zones V et autres spécificités.

Pour marquer, il vous faut d’abord faire quelques tirs afin de réduire la jauge d’endurance du gardien adverse, une fois sa jauge proche de zéro, il fini par laisser passer un ballon et ce sera le buuuuuuuuuut ! Il va sans dire que les supers tirs font beaucoup plus de dégâts qu’un simple tir cadré. Il ne sera d’ailleurs pas rare de marquer du milieu de terrain avec un tir de la feuille morte à la trajectoire improbable ou encore un néo tir du tigre qui transpercera les filets au passage, si toutefois vous avez encore assez d’endurance pour le déclencher !

La zone V quant à elle, est une barre qui se remplit au fur et à mesure de vos actions et qui, une fois remplie, peut être déclenchée et vous donner un boost temporaire sur toutes vos statistiques et sur le temps de “chargement” de vos tirs. On notera tout de même quelques petits soucis techniques de temps en temps, une passe qui part dans le vide sans raison, un changement de joueur un peu aléatoire ou encore un joueur qui ne tire pas tout de suite quand on appuie sur la touche mais rien de très handicapant car ça reste occasionnel.

Pour ce qui est des graphismes, on est en plein dans l’anime, le cell shading est super efficace et sans casser la rétine est très fidèle aux images d’animation. Le tout est vivant, coloré, les effets de tacle, les ballons qui se déforment, les expressions faciales des personnages tout est là pour nous plonger au cœur de l’ambiance ! 

Les cutscenes et cinématiques sont là également pour relever le tout, bien qu’on aurait aimé un peu plus d’animations et un peu moins de dialogues sur fond d’image fixes.

La bande son, quant à elle, est assez classique; mais efficace. On y retrouve les différents thèmes de l’anime et ils collent assez bien a l’ambiance. Le doublage japonnais est d’origine, en plus des vrais noms on a droit aux vraies voix et c’est assez appréciable. Les effets sonores en match sont du même acabit que les musiques, classiques et dans le ton, rien d’exceptionnel mais ça reste assez bon.

Le mode online s’avère assez bien pensé lui aussi, une fois votre équipe créée (maillot, nom, blason, couleur) vous pourrez y recruter des joueurs personnalisés ou les héros de la saga ! Vous serez toutefois limité au début, chaque joueur a un “coût” en points qui dépend de ses statistiques et techniques et votre équipe sera limité à un nombre maximum de points. 

Il ne sera donc pas possible de créer votre Dream team dès le départ. Mais ne vous en faite pas, il en est de même pour tous les autres joueurs de votre division et ce nombre de points maximum se voit augmenter au fur et à mesure que vous montez en division. Cela ajoute un côté réaliste à la compétition online et plus vous gagnez, plus votre équipe sera puissante, mais celles de vos adversaires également !

Pros

  • Le mode aventure vraiment immersif !
  • L’ambiance générale fidèle au manga
  • Prise en main rapide, mais complexe
  • La possibilité de créer sa Dream Team
  • Le fan service bien présent fait plaisir !
  • La durée de vie

Cons

  • Manque de cinématiques réellement animées
  • Quelques petits soucis techniques en jeu
  • Beaucoup de temps de chargement

Voici enfin le tant attendu Captain Tsubasa: Rise of New Champions, autant vous dire que même moi, qui n'aime pas les jeux de foot habituellement, j’ai été hypé par celui-ci dès son annonce ! Mais comme tous les grands de fans de Captain Tsubasa (Olive et Tom pour les francophones…

Verdict ?!

note globale - 75%

75%

adaptation réussie !

Si certains aspects du titre reste perfectibles, il reste très bon dans sa globalité. Surtout destiné aux fans du manga, il pourra permettre aux plus jeunes de découvrir l'univers de Tsubasa tant l'adaptation est fidèle ! Le mode online assez compétitif vient augmenter la durée de vie déjà très acceptable du jeu. Bref un très bon moment à passer seul ou entre amis.

Avis des lecteurs: 4.67 ( 3 votes)
75