Menu

[Test] Mortal Kombat 11 : Aftermath – une suite au scénario en guise de DLC

 

L’un des plus gros noms du jeu de combat sortait son 11ième épisode en avril 2019. Il va sans dire que depuis Injustice 2, lui aussi réalisé par NetherRealm, le suivi des contenus additionnels est assez conséquent. Pour Mortal Kombat 11, après quelques Kombat Pack plus qu’intéressant dans lesquels nous avons la chance d’incarner le T-800, ou encore le dark héros qui renait de ces cendres, Spawn, c’est une réelle extension du nom de “AfterMath” qui fait son entrée. Et nous avons eu la chance de pouvoir le tester. Il va sans dire que pour pouvoir jouer à Aftermath il faut bien posséder le jeu de base.

Pour commencer, AfterMath n’est pas un simple Kombat Pack ajoutant des personnages jouables, mais une réelle extension. Ainsi, après le dernier épisode de l’histoire principale de MK11 qui offrait un reboot de l’histoire on ne peut plus bienvenue, cette extension offre une suite à l’histoire principale, avec pas moins de 6 nouveaux chapitres et de quoi profiter des nouveaux personnages impliqués directement dans le scénario. Mention spéciale pour le retour de Shang Tsung qui est interprété et joué par l’acteur du premier Film Mortal Kombat de 1992. Un vrai plaisir pour les plus nostalgique d’entre nous.

Dans cette extension, vous trouverez également de nouvelles maps, avec le retour de l’iconique Dead Pool, mais aussi les fameuses fatalities de niveaux. Beaucoup de joueurs ont souvent reprochés à MK11 d’avoir perdu un peu de son côté fun. NetherRealm rétorque donc en intégrant les “Friendships” qui sont des fatalities totalement déjantées, mais tellement assumée. De nombreux éléments de customisation sont toujours bien disponible, même si l’ergonomie de la Kustomisation est parfois un peu laborieuse, comme pour chez les héros de DC vous trouverez nombreux effets cosmétiques pour pouponner vos combattants favoris. En parlant du roster, faisons le tour des trois nouveaux personnages :

 

1. Sheeva : La grande tradition du mortal kombat n’étant point respectée à la sortie, ce dlc rectifie le tir en intégrant la guerrière à 4 bras, Sheeva. Goro n’étant plus, le style de personnage lourd à la double dextérité manquait au roster. Son style de combat étant toujours aussi brutal, c’est un réel plaisir de retrouver le personnage qui n’était plus apparu depuis Mortal Kombat 9. Elle aura son rôle à jouer dans l’histoire en accompagnant Shang Tsung.

2. Fujin : Le retour du dieu du vent, partenaire de Raiden dans mortal Kombat 9. Ce combattant possède donc des coups de corps à corps mais surtout à distance grâce à son contrôle du vent. Fujin joue également un rôle très important dans l’histoire de MK11 en accompagnant ainsi, Shang Tsung dans une sorte d’ultime quête. Incompréhension et trahison seront donc au rendez-vous.

3. Robocop : S’il y a bien une chose pour laquelle NetherRealm nous a toujours gâté, c’est bien sa coopération avec le monde de la culture pop. Ainsi souvenez-vous, dans mortal kombat X il était possible de jouer les combats de tout les temps : Alien Vs Predator, ou encore Jason contre Leatherface. Nous ayant proposer la venue surprise de Terminator dans le dernier Kombat Pack, il fallait donc un autre être mi-homme mi-machine pour le contrer. C’est ainsi que Robocop fait son entrée. Le personnage arrive a trouver sa place dans le roster, en proposant des coups divers et plaisant. Évidemment, les fatalities sont toujours de la partie, et on vous propose de découvrir celle du cyberjusticier au plus vite.

Enfin, pour continuer l’histoire c’est Shang Tsung qui se dresse comme dernier rempart dans la trame narrative. Vous le suivrez donc, accompagné de Fujin, Nightwolf et Sheeva. Le scénario se montre comme pour celui de base toujours aussi inventif et doté d’une réalisation on ne peut plus correcte. Pour rappel, le mode histoire du jeu de base se termine en une petite paire d’heure, environ 5h-6h de jeu. Dans cette extension, vous vous en sortez avec 2h-3h de jeu. Ce n’est pas très conséquent sachant que ce Dlc est disponible en téléchargement au prix de 39,99 euros seul, 49,99 euros avec le Kombat Pack et 59,99 avec le jeu de base et ses DLC. La dernière offre se montre plutôt généreuses en contenu pour ceux qui ne possèdent pas encore le jeu.

Mortal Kombat 11, sous les ficelles de NetherRealm continue donc de nous surprendre avec cette extension de scénario. Un plaisir inégalé pour les fans de la licence, de retrouver l’esprit des combats toujours aussi trash et sanglant. Reste à voir s’ils continueront sur cette lancée, le jeu laissant imaginer beaucoup de possibilités pour l’avenir. Que le combat commence !

 

 

 

 

  L'un des plus gros noms du jeu de combat sortait son 11ième épisode en avril 2019. Il va sans dire que depuis Injustice 2, lui aussi réalisé par NetherRealm, le suivi des contenus additionnels est assez conséquent. Pour Mortal Kombat 11, après quelques Kombat Pack plus qu'intéressant dans lesquels…

Verdikt ?!

note globale - 7.5

7.5

Superbe extension

Netherealm nous surprend encore avec de nouveaux personnages pour gonfler son roster déjà bien complet et surtout cette suite au scénario initiial.

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
8