Menu

Kingdom hearts 3 le test tant attendu !

  AVANT PROPOS :

Avant de commencer la lecture de ce test sachez que Kingdom hearts étant une saga s’étalant sur 16 ans et comprenant 9 jeux. Même si kingdom hearts 3 propose quelques vidéos et des informations in-game faisant office de rappel, je vous conseil tout de même d’avoir terminé les jeux précédents pour comprendre la complexité du scénario, ou au minimum d’avoir été visionner un des nombreux récap’ sur YouTube. Je ferai donc parfois référence à des personnages ou événement sans pour autant expliquer le détail de leurs origine en partant du constat que vous les connaissez déjà. Pour ceux d’entre vous ne l’ayant pas encore terminé et voulant garder le suspens, sachez que je garanti ce test sans spoil majeur, je dévoilerai quelques “compétences” et mondes visités mais sans entrer dans les détails et sans dévoiler le scénario.

Sur ce, bonne lecture !

 

Enfin, Sora, Donald, Dingo et tous leurs amis sont de retour après toutes ces années d’attente, cet ultime aventure est-elle à la hauteur de ses prédécesseurs et des attentes de son public ? Voilà la question a laquelle je vais tenter de répondre le plus honnêtement possible.

 

Le jeu commence (après de loooongue cinématique) de manière assez classique, presque traditionnelle maintenant, sur le plateau de l’éveil on nous met face à quelques choix qui définiront le nombre de HP et MP, et l’ordre d’apprentissage des compétences de Sora.

Ces compétences seront nombreuses et très (parfois trop) utiles en combat, outre toutes les capacités d’attaque propres à Sora, les classiques attaques combinées avec vos compagnons et invocations, de nouvelles techniques font leur arrivée : vos différentes keyblades pourront se transformer et disposeront d’attaques spéciales dévastatrices, des attractions des parcs à thème Disney viendront également vous servir d’armes ultra puissante, les bateaux pirates, carrousels, tasses folles et j’en passe vous feront décimer des sans-coeurs par centaines. Toutes ces possibilités offensives rendent les affrontements variés, dynamiques et superbes ! Plein de couleurs, d’attractions, de nombreux et variés ennemis avec de toutes aussi nombreuses façon de les occire.

 

 

Le revers de la médaille c’est qu’aussi jouissifs et beaux sont-ils, les combats ont perdu en difficulté, même en mode “difficile” il suffit souvent de basher la touche de frappe pour que les combos s’enchainent et appuyer sur la touche de réaction au bon moment pour lancer une des multiples attaques spéciales de vos attractions, alliés ou keyblades. Il est donc loin le temps des Séphiroth, Ansem et autres boss qui nous obligeais à gérer les esquives, parades et contres à la perfection.

Visuellement c’est un régal pour les yeux, de quoi nous émerveiller comme des enfants à chaque combat, entre les attractions hautes et en couleurs, les invocations majestueuses et les transformations de keyblade à la transformers, c’est un véritable feu d’artifices de couleurs. Très agréable les premières heures de jeu, ce festival coloré aura tendance à prendre trop de temps et à se répéter inlassablement combat après combat, ce qui pourrait vous rendre épileptique a la longue. Heureusement le jeu vous laisse la possibilité de passer ou d’abréger ces animations si vous le désirez.

Niveau apprentissage et équipement c’est resté assez classique mais efficace, Sora apprend de nouvelles compétences à chaque passage de niveau et en battant certains boss, ces dernières couteront à l’activation un certain nombre de point de compétence, le nombre de points disponibles augmentera en même temps que votre niveau et en vous équipant de meilleurs items.

 

 

Les équipements parlons-en, il existe différentes façons de s’en procurer, que ce soit en les trouvant dans des coffres, en les achetant ou le plus intéressant : en les craftant. Le craft aura une place importante si vous désirez obtenir les meilleurs équipements du jeu, le passage à l’atelier mog sera obligatoire ! afin de débloquer les plans des équipements ultimes et les différentes plan de craft des matériaux nécessaires il vous faudra aller farmer toute sorte de pierres, cristaux et gemmes sur les sans-coeurs et dans l’espace a bord de votre vaissau gummi.

L’espace : la meilleure surprise de ce jeu à a mes yeux, considéré comme des passages désastreux et ennuyant dans Kingdom hearts 1, légèrement amélioré dans le 2 mais toujours anecdotique, c’est clairement un des éléments les plus réussis de Kingdom hearts 3.

Nous avons donc droit cette fois à un “open world” version spatiale, ou vous vous promènerez ou bon vous semble pour y découvrir les mondes Disney, des trésors uniques, des combats contre la montre ou avec un certain nombre d ennemis à détruire, des constellations à photographier,…

Tout ceci est facultatif mais vous permettra d’améliorer votre vaisseau, ce qui vous donnera accès a des boss de zones, qui eux même vous feront gagner des matériaux de craft uniques parfois très rare. Les plus créatifs d’entre vous seront ravis de retrouver l’éditeur de vaisseau gummi très complet. Et les plus nostalgiques d’entre vous reconnaîtront sans doute l’inspiration starwing et lylatwars des boss ! Bref, moi qui n’était pas trop fan du côté spatial des anciens opus j’ai vraiment été surpris et ravis de me prendre au jeu a ce point !

 

C’est dans ces différentes zones spatiales que vous accéderez aux différents mondes a visiter, moins nombreux que dans les autres plus mais bien plus grands également. De plus ce kingdom hearts a eu la (bonne ou mauvaise?) idée de nous offrir  des mondes Disney inédit ! Fini la plaine des lions, les sempiternelles visites a agrabah ou passage par le pays des merveilles. A part quelques rescapés comme pirate des Caraïbes et l’olympe, eux même complétement différents de leurs précédentes version, tous les mondes visités seront de nouveaux monde, venant de long métrage Disney plus récents. (Raiponce, la reine des neiges,…).

Chaque monde a droit à son partenaire et à sa petite particularité, nous permettant de ne pas tomber dans la répétition d’action d’un monde a l’autre bien que dans les grandes lignes ça se passe plus ou moins pareil. On explore, on tue des sans-coeur/simili/nescient, on tue un boss et on change de planète. Malgré tout, les mini jeux, les collectivités, le farm pour le craft, nous occupe assez bien et je n’ai pas ressenti de lassitude en parcourant ces différents mondes. Avec une mention honorable au monde de pirate des Caraïbes qui vous offre un semi open world avec quelques iles a explorer, pas mal de trésors a trouver et un bateau a améliorer pour remporter des batailles navales pas toujours si simples.

Le scénario est bien la suite directe des autres opus, honnêtement même si les résumés et les informations disponibles dans le gummiphone (sorte d’encyclopédie kingdomheartienne multi fonction) s’avère utile a la compréhension elle sert plus de rappel, ou de pense-bête a ceux ayant fais les opus précédents il y a quelques années que de référence aux nouveaux venus.

 

 

Lent a démarrer, le scénario est assez anecdotique au début du jeu, ou on enchaîne les mondes Disney pour y aider différents protagonistes, je trouve cela dommage que ça n’ait au final pas trop de lien ni d’incidence avec la trame principale de l’histoire de Xehanort et sa clique. Chaque monde est entrecoupé de cinématiques nous rappelant la présence et le rôle de tel ou tel personnage.

Toutefois, même si elles ne sont au final pas très importante, les histoires de chaque monde Disney sont assez cohérentes et se fondent bien dans l’univers de kingdom hearts. Je ne m’attarderai pas plus sur l’aspect scénaristique du jeu afin d’éviter tout spoil majeur. Sachez juste que cet opus apportera enfin le dénouement final de l’histoire de Sora et ses amis.

Côté graphisme j’ai encore une fois été ébloui ! Les animations, les textures, les couleurs, les effets de lumière/ténèbres sont un régal pour les yeux. Les mondes plus “réalistes” comme pirates des Caraïbes ne sont pas en reste, et le mélange des textures et des styles ne choquent même pas. Même si voir Donald se battre avec Barbossa peut faire sourire, visuellement ça passe super bien. Certes il ne s’agit pas ici de réalisme a outrance, ou des plus beaux graphismes jamais vu (J’me suis toujours pas remis de la claque visuelle de god of war 😍) mais ils sont adaptés à l’univers et ont certainement bien servi à l’immersion féerique de ce jeu.

 

 

La bande son tout comme les graphismes est presque irréprochable et joue un grand rôle dans l’immersion. Le thème de l’oppening avait déjà fait pas mal parlé de lui avec skrillex comme compositeur. Seul bémol, l‘absence de vf pour la 1ere fois dans un jeu principal kingdom hearts. Perso ça ne m’a pas gêné car les voix anglaises sont assez similaires aux voix françaises mais je comprends que ça gêne les puristes Disney.

La ou le jeu va perdre de la magie ce sera dans l’aspect annexe et end game. Les quêtes annexes d’abords, que ce soit pour le craft de la keyblade ultime, pour le trophée de platine ou les 100% du jeu, elles se résument à du farm de matériaux, de la recherche d’emblème de Mickey caché (90 tout de mêmes) et de petits jeu style game and watch. Le Colisée de l’olympe manque cruellement à l’appel, et il n’y a plus aucun challenge de haut niveau du style Séphiroth ou encore la volonté persistante de Kingdom hearts qui m’ont fait cauchemarder pendant des années. J’en viendrais presque a espérer des DLC.

 

 

En bref, je dirais que Kingdom hearts 3 est un très bon jeu, mais après toutes ces années, on l’attendais un peu plus abouti. Un scénario qui prend tout son sens dans la 2eme partie du jeu, mais qui met sans doute trop longtemps a démarrer. Des combats ultra dynamiques mais parfois un peu trop facile. Des ajouts très intéressants mais des éléments disparu qui manquent cruellement. Le jeu est clairement destiné aux joueurs ayant fait les précédents opus mais paradoxalement, c’est la comparaison à ces précédents opus qui mettent ses défauts en évidence.

 

thumbs-up-icon

Pros
  • Un style de combat ultra dynamique !
  • Des graphismes somptueux
  • Une Bande son majestueuse
  • Une bonne durée de vie
  • Le mode “spatial”

thumbs-down-icon

Cons
  • Histoire un peu lente a démarrer
  • Combats un peu trop simple, même en mode difficile
  • Manque cruellement de quêtes annexes, challenge endgame

 

  AVANT PROPOS : Avant de commencer la lecture de ce test sachez que Kingdom hearts étant une saga s'étalant sur 16 ans et comprenant 9 jeux. Même si kingdom hearts 3 propose quelques vidéos et des informations in-game faisant office de rappel, je vous conseil tout de même d'avoir…

Le verdict !

note globale - 75%

75%

Le jeu est bon, il est dynamique, il est superbe, la durée de vie est convenable. Malheureusement ils souffre de la comparaison avec ses prédécesseurs et après une attente aussi longue, j'en attendais un peu plus.

Avis des lecteurs: 4.83 ( 2 votes)
75