Menu

[AVIS] Star Wars : Squadrons

Après un Jedi Fallen Order qui a eu le mérite de ressusciter l’intérêt des jeux Star Wars après les Battlefront orientés Pay to Win, c’est au tour de Squadrons de nous embarquer dans une galaxie très lointaine. Voyons de quoi il en retourne dans notre test, les amis ! 

Star Wars Squadrons nous propulse dans une aventure solo, ainsi qu’un mode multijoueur, qui se déroule juste après Le Retour Du Jedi ! Vous incarnez à tour de rôle soit un pilote de l’Empire, soit de la Rébellion. 

D’entrée de jeu, on nous annonce la couleur très orientée SJW du titre avec la création de nos personnages, en choisissant parmi le vaste choix de minorités, et la possibilité de créer des hommes avec des seins et lui assigner le type de voix que l’on veut ! Oui, c’est très progressiste, mais est-ce que le scénario suit cette ligne politique ? 

La réponse est oui. En effet, le scénario mise sur le politiquement correcte avec une histoire insipide où un chasseur de l’Empire déserte les rangs pour rejoindre la Rébellion. Ce personnage de couleur devient alors un symbole de lutte contre l’oppression au fil de la dizaine d’heures de jeu vite oubliable par son manque d’intérêt et d’originalité. La mise en avant des luttes sociales actuelles plombe vraiment l’histoire et l’aura qui se dégage du jeu. 

Le jeu est jonché de personnages secondaires qui manquent énormément de personnalité, majoritairement des femmes de couleurs, qui sont plutôt là pour satisfaire la ligne progressiste et sans intérêt du titre. On arrive pas à accrocher, et ce, dès le début à vrai dire. 

On est à des années lumière du scénario de Fallen Order, qui avouons-le, n’était pas forcément incroyable, mais avait le mérite s’immerger le joueur et de proposer un scénario qui respectait le lore et globalement la saga Star Wars de ses débuts. Ce Squadron suit très bien les derniers films Disney, ou une production aseptisée Netflix avec son cota et ses lignes directrices idéologiques à la mode. 

Niveau gameplay, ne vous attendez pas à un remake de X-Wing VS Tie Fighter. Squadrons opte pour un style de Flight Simulator, mais arcade, avec son lot de subtilités niveau gameplay. On peut ainsi choisir d’orienter l’énergie de ses vaisseaux (chasseurs, bombardiers, intercepteurs) pour privilégier soit la puissance de feu, la vitesse ou le bouclier. 

Et encore, le bouclier peut aussi être optimisé pour être plus efficace dans certaines parties spécifiques. La gestion du HUD est primordial, en choisissant ce que vous souhaitez afficher à l’écran, il est évidemment possible de choisir votre objectif à cibler ou le dernier ennemi croisé en appuyant deux fois sur croix. 

Le gameplay est bien plus profond qu’on le croit, notamment avec les dérapages, plutôt difficiles à maîtriser, mais aussi avec les types de vaisseaux aux comportements spécifiques. De plus, les vaisseaux sont entièrement customisables, principalement les armes, boucliers, moteurs et armes secondaires. La maniabilité est vraiment difficile avec une manette, le combo clavier souris est plus intéressant, idéalement un FlightStick.

Au niveau du contenu, les missions s’enchaînent et se ressemblent : attaque, défense, escorte. Le multijoueur reflète ce manque de variété aussi, en proposant deux modes : PVP pur et un mode plus coopératif où il faudra se débarrasser d’une flotte et de son énorme vaisseau, avec une jauge, qui une fois remplie, amorce l’attaque finale. En ce qui concerne les nombre de cartes, il y a 6 environnements. Vous avez bien lu, 6 cartes et 2 modes pour le multijoueur ! 

Dommage que les joueurs évoluent un peu trop en solo dans ces joutes spatiales ! Aussi, seulement deux modes, c’est un peu maigre en contenu, un constat global pour ce titre. N’espérez pas voir du contenu arriver prochainement, il n’y aura rien, même pas des mises à jour, c’est officiellement confirmé. Certes, le jeu propose des défis en ligne pour essayer de susciter un certain suivi régulier des joueurs, mais on doute que ça fonctionne bien longtemps, malheureusement. 

Le Razer Kishi est super confortable et ergonomique. On la sent bien en main et les deux parties sont bien maintenues en place, vous ne risquez pas de vous retrouver avec un bout de la manette en main durant une joute agitée que Gear of War ! Aucun soucis à signaler en ce qui concerne l’accès à L1/R1 L2/R2, on a d’une part la sensation de cliquetis de L1-R1 ainsi que les ressorts de L2-R2, fidèle à une manette de console de salon ! 

Les joysticks sont disposés avec un décalage comme sur les manettes Xbox et Switch et il est carrément possible d’appuyer dessus, ici aussi avec un cliquetis qui nous est très familier ! L’avantage de pouvoir cliquer sur le bouton des joysticks, c’est évidemment de pouvoir sprinter dans les FPS et jeux d’actions, vital pour les joueurs compétitifs !

Graphiquement, certaines panoramas sont à couper le souffle, et la modélisation des vaisseaux est vraiment bien peaufinée, mais en certains niveaux n’ont pas profité du même traitement, et globalement in game, c’est pas si joli que ça ! Les cut-scenes sont agréable à regarder aussi, les textures et modélisations sont bien travaillées. 

La bande-son, elle, est un des gros points forts du jeu. Les compositions orchestrales transpirent la franchise Star Wars et ajoutent énormément d’immersion. Les doublages sont correctes, sans être pour autant excellents ! Les bruitages eux, sont directement issus des films et on prend énormément plaisir à entendre les bruits des armes, vaisseaux et explosions !

Les Plus

  • Visuellement sympa
  • La bande-son et ses bruitages juste sublimes
  • Un gameplay très complet
  • De bonnes sensations en VR

Les Moins

  • Le scénario en mode SJW/Disney/Netflix dénué d’intérêt
  • Un agenda politique poussif
  • Le gameplay peu optimisé pour les manettes
  • Parfois inégale en termes de graphismes
  • Un énorme manque de contenu, même pour 40 euros
  • Aucun suivi, pas de futur patchs, rien !
  • On en fait vite le tour et ça donne pas envie d’y retourner

Après un Jedi Fallen Order qui a eu le mérite de ressusciter l'intérêt des jeux Star Wars après les Battlefront orientés Pay to Win, c'est au tour de Squadrons de nous embarquer dans une galaxie très lointaine. Voyons de quoi il en retourne dans notre test, les amis !  Précédent…

Le Verdict !

Score : - 65%

65%

Moyen

Un manque de contenu flagrant, pas de suivi des développeurs, un mode multijoueur qui propose 2 modes et 6 cartes, un mode solo plombé par un scénario dont la ligne directrice est un agenda politique poussif... Dommage, avec le VR c'est pas mal et le gameplay est assez poussé que pour avoir pu en faire quelque chose de vraiment excellent !

Avis des lecteurs: 4.35 ( 1 votes)
65