Menu

Wreckfest : Le test !

Initialement nommé ” Next Car Game ” lorsqu’il était encore en état de projet et avec un kickstarter raté en 2013, la route fut longue et parsemée d’embûche pour Wreckfest. Entre temps, le titre était disponible en early access pour se peaufiner et le studio Bugbear a été racheté par THQ Nordic en 2018. S’en est suivi une annonce pour la sortie PC et un report des versions consoles. Lorsqu’on évoque la tôle froissée, on pense immédiatement à Destruction Derby sur Ps1 et FlatOut dont Wreckfest est la ” suite spirituelle “. Alors que le titre est disponible sur Playstation 4 et Xbox One depuis le 27 août ( 39.99€ pour la version standard et 59.99€ pour la version deluxe incluant le season pass ) le titre est-il réellement à la hauteur de nos attentes ? Découvre-le dans notre test de Wreckfest dans une vsersion PS4 Pro.

Le tour du carrossier !

Wreckfest a reçu tout plein d’éloges lors de sa sortie sur PC l’année passée, et ce, à juste titre. Faisons le point sur ce que propose le titre et plongeons tout de suite les pieds dans les débris de carrosseries. Le jeu vous fera débuter l’aventure au guidon d’une tondeuse à gazon dans une arène, et oui c‘est une des particularités de Wreckfest, à savoir des situations plutôt loufoques ( il y ‘a même des courses de canapés ! ). Vous l’aurez donc compris, le jeu vous proposera de nombreuses courses classiques ( souvent des variantes hélas ! ) et des destructions en arène, mais aussi des défis sous forme d’objectifs à atteindre.

Oui, la tondeuse à gazon est présente !

Le mode carrière sait se montrer convaincant et tente d’éviter la lassitude en se renouvelant au fil de vos longues ( ou courtes ) sessions de pliage de tôle. Au final, on trouvera que sur la longue, le mode carrière devient vite sommaire et pas suffisamment orchestré malgré un fun présent. Vous aurez également la possibilité de personnaliser vos courses comme bon vous semble et un mode en ligne somme toute classique est présent … Nous aurions aimé, cependant, se tirer la bourre avec un pote en écran partagé !

Prenez garde à prendre assez de vitesse pour faire le tour du looping !

Une physique intéressante !

Soyons précis d’entrée, c’est l’atout majeur de Wreckfest, le moteur physique est remarquable ! Ce qui est regrettable avec les jeux de courses automobile qui se veut simulation, c’est que le moindre contact équivaut à une pénalité, ici pas de problème, le contact est apprécié, et même souhaité ! D’ailleurs, la conduite reste agréable et le fun bien présent.

La destruction est la base de Wreckfest !

Sans être sadique, c’est lorsque vous entrerez en collision avec un ou plusieurs de vos adversaires que vous constaterez que le moteur physique est optimal ( lors d’une course en forme de huit avec un croisement au milieu, c’est le carnage assuré ! ). Par ailleurs, le plaisir de jeu est immédiatement présent, c’est arcade et accessible !

Le carnage est inévitable !

Une roue qui survole le circuit, bas de caisse qui jonche le sol, une vitre en éclat, le capot qui vient s’éclater sur un concurrent, tout est destructible sur votre caisse ( et sur l’environnement ) ! Vous me direz que c’est bien beau d’éclater sa voiture, mais comment finir premier avec une épave laissée pour morte en bord de route ?

En fin de course, c’est un peu la foire-fouille !

Effectivement, vous avez raison, mais toutes les courses ne demanderont pas nécessairement d’être premier tout le temps pour progresser. Le titre propose une progression en débloquant diverses compétitions avec des points, par rapport aux défis qu’il faut réaliser sur une course ( infligé tel point de dommage à un adversaire par exemple ) vous obtiendrez des points même en finissant cinquième et ainsi de suite.

Vos adversaires n’hésiteront pas à vous bousculer !

Parfois, on vous demandera tout de même d’être suffisamment bien classé, car les derniers se font éliminer jusqu’en finale où il faudra être le grand vainqueur. Notons que si un de vos adversaires vous envoie dans le décor, il sera alors assez difficile de revenir en tête de la course. Par ailleurs, l’IA prendra quelques fois des airs kamikazes pour vous envoyer au tapis, ruinant vos chances de régner sur la course.

Voilà qui promet des courses épiques !

T’as le look, coco !

De nombreux objets de personnalisations sont à débloquer contre des crédits, que ce soit pour équiper votre véhicule afin qu’il devienne plus puissant ou encore renforcer le blindage pour que ce dernier devienne plus résistant. Pour le coté fun, vous trouverez également des objets à mettre sur le toit ( requin, gant de boxe et même une crotte ! ) bon avec tous les chocs, c’est un miracle si vous passez le premier virage avec votre objet encore sur le toit.

La classe, quand même !

Par ailleurs, notons que vous pourrez également acheter de nouveaux véhicules et en remporter lors des compétitions ( comme les pièces d’équipements ). Une petite vingtaine de voitures sont disponibles et le season pass en ajoute une vingtaine supplémentaire si vous prenez l’édition deluxe, vous aurez l’occasion de piloter un WC, rien que ça !

Des véhicules loufoques à piloter comme des canapés, des tondeuses à gazon !

Techniquement froissé ?

Plutôt joli sur PC, Wreckfest s’est perdu en route lors du portage sur nos consoles et notre version y laisse un gout d’inachevé, y compris sur PS4 Pro ou Xbox One X. Il est sincèrement dommageable que nos consoles les plus puissantes n’ont pas été exploités à leur juste valeur. Bloqué sur du 30FPS voir même bien en dessous par moment, la fluidité n’aurait pas été un luxe en soit sur un titre où justement le contact est obligatoire. Graphiquement, nous sommes assez éloignés des ambitions d’un titre arrivant quasi fin 2019 !

Techniquement en dessous d’un excellent moteur physique et d’un pilotage agréable !

Aliasing, popping, scintillement, texture d’une autre époque, c’est la fête chez Wreckfest ! Que dire des temps de chargement interminablement longs entre chaque course ? Rendons tout de même hommage aux véhicules dont la modélisation est tout à fait correcte ! Nuançons tout de même les choses, l’ensemble a perdu de sa superbe en route, mais l’état n’est pas si catastrophique non plus. Nul doute que sur un secteur ou la concurrence est inexistante, le moteur physique et le fun de Wreckfest devrait vous satisfaire si vous fermez un œil concernant l’aspect purement technique ! 

Title Here

Pros

Pros
  • Le moteur physique très réussi
  • Le pilotage intéréssant
  • Le dégâts au top
  • Un contenu dense …

Cons

Cons
  • … mais un mode carrière un poil sommaire !
  • Les temps de chargement
  • Quelques bugs
  • Une version console bien en dessous des ses capacités !

 

Initialement nommé " Next Car Game " lorsqu'il était encore en état de projet et avec un kickstarter raté en 2013, la route fut longue et parsemée d'embûche pour Wreckfest. Entre temps, le titre était disponible en early access pour se peaufiner et le studio Bugbear a été racheté par…

Avis général

Avis général - 65%

65%

Bon !

Wreckfest est incontestablement un jeu fun avec un plaisir à prendre en main. Il est cependant fort dommage que Bugbear n'a pas réussi à hausser le niveau technique de la version console qui traine des imperfections que les joueurs exigeants pourraient regretter. Néanmoins, pour les nostalgiques de l'époque Destruction Derby, le titre possède des qualités avec un moteur physique de haut niveau.

Avis des lecteurs: 4.6 ( 1 votes)
65