Menu

SWORD ART ONLINE ALICIZATION LYCORIS – LE TEST

Il aura fallu attendre un peu plus de deux ans pour voir naître une nouvelle adaptation vidéo-ludique de Swort Art Online. Alors que l’animé vient tout juste de reprendre la deuxième partie de sa saison 3, Bandai Namco Entertainment nous délivre un nouvel opus intitulé Sword Art Online : Alicization Lycoris. Bien que les fans de la saga répondent présent, les précédents volets avaient déjà quelques soucis techniques malgré un potentiel certain. Qu’en est-il alors pour celui-ci ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans ce test !

Tout d’abord, que ce soit en manga ou en animé, Sword Art Online fait carton plein à travers le monde. L’histoire porte sur les aventures de Kirito et de ses amis à travers différents jeux vidéo d’immersion virtuelle appelés “VRMMORPG” (Virtual Reality Multi Massively Online Role Playing Game) accessible grâce à une technologie futuriste, le “NerveGear”. Ce nouveau casque de réalité virtuelle permet de contrôler un personnage grâce à son esprit et de stimuler tous les sens de son utilisateur.

Ce nouvel opus vient donc comme une adaptation de la suite de l’aventure SAO, correspondant à la saison 3 de l’animé. En effet, le jeu reprend quasiment à l’identique les événements majeurs de l’Arc Alicization Beginning, tout en y introduisant un personnage inédit “Médina”, une fille au passé mystérieux et au caractère bien trempé. La première partie du jeu est surtout très bavarde, on nous y réintroduit tous les enjeux de l’intrigue. Des dialogues accompagnés par moment d’un semblant de système de choix, mais sans réel impact pour la suite. C’est à partir du chapitre 2 que la narration diffère véritablement, à nous d’y découvrir cette alternative audacieuse et réussie de l’Underworld.

Le titre se veut comme un JRPG, à la limite des sensations procurées par un MMORPG.  Les combats se déroulent en temps réel à travers les différentes contrées de l’Underworld, toutes peuplées de créatures en tout genre. Le gameplay libère progressivement son potentiel au fur et à mesure que vous avancez dans l’aventure. Il vous sera possible de contrôler jusqu’à 4 personnages en simultanés afin de synchroniser leurs attaques et leurs compétences dans le but d’augmenter votre multiplicateur de dégâts, car toute la synergie du jeu repose sur ce système. Il vous sera bien entendu possible de faire des parades, des contres et des esquives, même si c’est surtout en combat singulier que vous vous en servirez le plus. Attendez-vous également à développer vos arts sacrés, débloquer plusieurs arbres de compétences, gérer entièrement votre équipement et bien plus !

Quel semblant avec le genre MMORPG du coup ? Sachez que le jeu est fait pour être savouré sur le long terme, il vous est vivement conseillé de PEX sur des groupes de créatures pour gagner de l’expérience, de prendre le temps de vous équiper ou encore de participer à des missions secondaires (utiles pour obtenir de l’équipement rare) car il deviendra vite difficile de rush les quêtes principales. Après avoir passé plusieurs dizaines d’heures à avancer dans l’histoire principale, vous débloquerez un véritable mode multijoueur coopératif. Il vous sera alors possible de former un groupe avec vos amis et de partir ensemble à l’aventure dans l’Underworld. Quoi de mieux que de vrais alliés pour venir à bout de ses ennemis ?

Cependant, même si les combats sont souvent l’occasion de parfaire sa stratégie et ses enchaînements, les sensations en combat ne sont pas fulgurantes pour autant. On ressent surtout une certaine rigidité et peu de fluidité pour cette dernière. Dommage, le jeu propose de bonnes idées en matière de gameplay ,mais la maniabilité n’est pas au rendez-vous.

Malheureusement, le gros point noir de Sword Art Online : Alicization Lycoris est le fait qu’il est visuellement et techniquement en retard. Alors oui, les fans passeront peut être outre toutes ces critiques, mais il est important de souligner que le jeu n’est clairement pas optimisé. D’un coté, le jeu possède des visuels magnifiques lorsque on active des attaques spéciales ou lors de cinématiques, et d’un autre coté, les textures sont vieillottes voir dépassées et la modélisation des personnages est gênante tout comme le faciès de notre cher Kirito.. 

La version PS4 connait également de gros problèmes de clipping ou encore d’importants drops de Framesrate, faisant littéralement saccader l’affichage à l’écran. Le nombre de chargements est hallucinant, cela gâche considérablement l’immersion et le rythme de jeu, d’autant plus que la PS4 possède un HDD et non un SSD, on vous laisse imaginer les longs moments d’attente que vous allez passer derrière votre écran noir..

Enfin, la bande-son est agréable et immersive notamment lors des phases de combat. Le jeu a même le droit à son propre opening, ce qui nous procure toujours cet effet d‘aventure épique et si singulière d’une “animation japonaise”. De plus, c’est surtout par sa quantité astronomique de contenus et personnalisations que brille véritablement ce nouveau volet de la série des SAO. Le fan service est omniprésent, une qualité qui aura le mérite de récompenser les plus férus de la franchise.

Les +

  • Une histoire alternative concluante
  • Des innovations de gameplay intéressantes
  • Un mode multijoueur coopératif sympathique
  • Une quantité colossale de contenus
  • Une bande-son de qualité

Les –

  • Un gameplay trop rigide
  • Des graphismes vieillots
  • Techniquement dépassé
  • Trop de phases de chargements

Il aura fallu attendre un peu plus de deux ans pour voir naître une nouvelle adaptation vidéo-ludique de Swort Art Online. Alors que l'animé vient tout juste de reprendre la deuxième partie de sa saison 3, Bandai Namco Entertainment nous délivre un nouvel opus intitulé Sword Art Online : Alicization Lycoris.…

Le Verdict !

Note finale - 70%

70%

Peut mieux faire !

En résumé, Sword Art Online : Alicization Lycoris est un jeu que l'on conseillera surtout à la communauté hardcore de la franchise. Cette nouvelle adaptation nous permet de revivre les dernières aventures de nos personnages préférés mais sa réalisation n'est pas encore à la hauteur de la notoriété de l'oeuvre originale. Des idées et des améliorations y ont pourtant été apportées mais tout cela reste encore entaché par une technique trop juste. En tout cas, si vous prêt à passer outre ces inconvénients, ce nouvel opus saura vous contenter de longues heures manette en main !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
70