Menu

Streets of Rage 4 – Le Test !

Incontournable de l’ère Megadrive, Streets of Rage a marqué l’esprit des joueurs des années 90 avec sa série de Beat’em all mythiques ! A l’heure des remakes et remasters en tous genres, Streets of Rage 4 pointe le bout de son nez, prêt à nous faire mordre la poussière. Est-ce que la magie est toujours au rendez-vous ? Verdict dans notre test !

Streets of Rage propose toujours la même recette, à savoir un Beat’em all à défilement horizontal, coopératif à deux joueurs en ligne et jusqu’à 4 joueurs en local ! Le scénario est dans la continuité de la série, avec des évènements qui se déroulent 10 ans après Streets of Rage 3 ! Wood Oak City a vécu la paix durant 10 ans après la défaite de Mr. X, mais cette paix est désormais entachée par le désir de vengeance de ses enfants ! Les jumeaux Mr. Y et Ms. Z sont prêts à réduire la ville en cendres, mais heureusement, Axel et Blaze reprennent du service ! Ils ne seront pas seuls dans l’aventure, Cherry, la fille d’Adam Hunter, ainsi que Floyd, l’apprenti du Dr. Zan sont de la partie !

Certes, le scénario n’est pas le point fort du jeu, mais transpire les nineties par tous les ports par son aspect cliché très assumé ! Le jeu propose 12 stages pour environs 2 heures de durées de vie, mais avec une rejouabilité énorme ! D’une part, il y a un total de 17 personnages jouables une fois quoi vous les avez tous débloqués ! Pour ça, il faudra remplir la barre de score au travers des 12 stages et des 5 modes de difficultés ! Les 17 personnages réunissent tout le casting de la franchise, avec chaque version des héros, de Streets of Rage premier du nom, jusqu’au troisième opus ! Bien sûr, les personnages ont les attaques de l’époque, ainsi que leurs coups spéciaux !

Outre le mode histoire, on pourra parcourir le mode Arcade, qui comme le nom le suggère, propose au joueur de faire le jeu avec une seule et unique vie, comme dans les salles d’arcades, mais ici, pas de pièce pour continuer la partie, il faudra tout recommencer. Un passage obligé si vous souhaitez obtenir le platine, parmi d’autres trophées qui s’avèrent assez exigeants et qui vous demanderont des nerfs d’aciers et des réflexes de gamer oldschool pour y parvenir ! Dans les autres modes de jeu, on pourra aussi noter le mode Boss Rush qui se concentre sur les Boss, et qui aide beaucoup pour connaitre les patterns et affronter le jeu en arcade ou dans la difficulté max en solo !

Le gameplay est facile à prendre en main, et à la portée de tous ! Des coups faibles, forts, des coups chargés en laissant appuyé sur la touche, des coups après avoir fait avoir pressé deux fois sur la flèche de droite ou de gauche (comme les dashs) ! On y prend goût très rapidement, et c’est vraiment le jeu auquel on pense pour des soirées enfumées dans le salon avec ses amis ! Ce qui procure là aussi, une rejouabilité conséquente, ça se lance rapidement, sans devoir expliquer des tonnes de règles ou un gameplay compliqué et ça ne prend pas énormément de temps non plus ! Vraiment idéal pour une petite partie rapide !

Graphiquement, c’est un vrai régal, avec un style moderne et à la fois oldschool. Presque tout a été dessiné à la main et l’effort s’en ressent. Tout est là pour nous flatter la rétine, avec un style un peu cartoon efficace ! Certains des environnements sont de gros clins d’oeils à des passages mythiques de la saga, tandis que d’autres sont inédits ! Il y a beaucoup de variété en termes de décors, et outre les éléments destructibles qui permettent de récupérer de la vie ou des des armes de corps à corps, il y a quelques petits passages cachés qui dissimulent des étoiles, vous permettant d’utiliser les super attaques destructrices ! En bonus, le jeu propose les artworks de tous les personnages, aussi bien les héros que les ennemis, mais aussi les décors !

Le soin apporté à la bande-son nous a particulièrement charmé. D’abord par les bruitages dans l’esprit arcade, pas en 8bit pour autant, ils ont été un peu remis au goût du jour. En ce qui concerne la musique, on se rappelle que les deux premiers Streets of Rage proposaient vraiment des bande sons de qualité, contrairement au troisième épisode ! Ce Streets of Rage 4 excelle dans les musiques proposées, qui allient oldschool et modernisme. C’est très inspiré et plutôt varié, tout en gardant une cohérence, une vraie patte sonore. On flirte avec des sons acid techno, de la fidjet house, synthwave et voir même breakbeat ! C’est tellement entraînant, kitsh fatalement, mais peaufiné et drôle d’une certaine manière !


Les +

  • Une suite qui fait honneur à la saga !
  • Bonne rejouabilité
  • Toujours aussi fun à plusieurs
  • Du challenge bien présent
  • Les différents modes de jeux
  • Facile à prendre en main
  • 17 personnages jouables et des bonus
  • Une bande son incroyable !
  • Une direction artistique délicieuse !

Les –

  • Le coop à 4 seulement en local
  • Des boss parfois peu inspirés

Incontournable de l’ère Megadrive, Streets of Rage a marqué l’esprit des joueurs des années 90 avec sa série de Beat’em all mythiques ! A l’heure des remakes et remasters en tous genres, Streets of Rage 4 pointe le bout de son nez, prêt à nous faire mordre la poussière. Est-ce que…

Le Verdict !

Score : - 80%

80%

Excellent !

Digne successeur de la saga Streets of Rage, ce quatrième épisode propose un univers visuel aux petits oignons et qui n'oublie pas son passé, une bande son d'enfet, un gameplay simple, efficace et qui assure de nombreuses heures de jeu. Les trophées apportent du challenge en solo, tandis que le multijoueur s'impose comme un des choix de prédilection pour les soirées enfumées entre amis !

Avis des lecteurs: 4.9 ( 1 votes)
80