Menu

Sakura Wars – Le Test !

Cette année 2020 est sous le signe du remasters, remakes et suites de vieux jeux en tous genres ! Rien que ces dernières semaines, nous avons eu droit à Trials of Mana, Final Fantasy 7 ou encore Streets of Rage 4 ! Que des bonnes ondes nostalgiques pour le moment pour accueillir un autre reboot, celui de la saga Sakura avec Sakura Wars ! Voyons de quoi il en retourne dans ce jeu exclusif à la Playstation 4 !

Sakura Taisen est une série de Tactical RPG apparus en 1996, notamment sur Sega Saturn ! Très peu connu chez nous, car le jeu était exclusif au Japon, le succès nippon de la série n’a pas eu d’échos ici ! Il faut dire que le concept de base n’était pas très intéressant pour les occidentaux, car outre l’aspect Tactical RPG, le jeu proposait une réelle simulation de drague / virtual novel, un style qui fait surtout fureur au pays du soleil levant et beaucoup moins en Occident ! 

Le jeu est sorti au Japon l’année passée et a rencontré un franc succès, surtout grâce à sa fan base importante dans ce pays ! Un an après, le jeu part à la conquête de l’Occident, avec une localisation, le jeu étant traduit en français via les sous-titrages, le doublage étant resté en Japonais (et tant mieux !).

Sakura Wars est un reboot complet de la saga, avec un scénario original pour l’occasion ! Dans un Tokyo des années 40, au style steampunk, le calme semblait être revenu après la fin de la guerre, il y a 10 ans. Une guerre contre les démons, où de valeureux guerriers aux pouvoirs psychiques qui leur permettent de commander des mechas a semé le chaos et la destruction. 

Vous incarnez un de ces combattant, le capitaine Seijuro Kamiyama, de retour à Tokyo pour prendre ses nouvelles fonctions dans un théâtre très atypique ! En effet, la ville est encore assaillie par des démons, malgré la fin de la guerre, et des troupes d’artistes sous couvert d’acteurs de théâtre sont les gardiens d’une paix qui peut voler en éclat à tout moment !

La Brigade des Fleurs, la troupe de théâtre, a besoin de vous pour se remettre sur pieds ! En effet, les finances ne sont pas au beau fixe, vous n’avez même plus de quoi vous fournir niveau arsenal et il faut avouer que les spectacles sont plutôt médiocres ! Votre mission est donc d’élever la Brigade des Fleurs au rang de super star de Tokyo, notamment en participant à un concours biennale où s’affrontent d’autres troupes ! 

S’en suit donc une dizaine de chapitres où l’on devra faire des petites tâches pour chaque personnage du jeu, au sein de théâtre ! Sous ses airs de Persona, le jeu n’oublie pas ses racines de jeu de drague et l’ont passé beaucoup de temps à discuter avec les filles de la troupe. Certaines de leurs questions exigent une réponse rapide de votre part, il faudra donc choisir la réponse adéquate pour les mettre dans votre poche et augmenter votre réputation et le moral qui sera utile en combat 

Les dialogues et réactions de notre héro sont ultra drôles, mais malheureusement le scénario laisse un peu à désirer, il s’essouffle assez vite. Vous vous doutez dès le départ que Sakura, la fille sur la pochette du jeu, est LA fille à draguer ! Cela efface un peu l’intérêt d’un scénario plutôt plat, mais remplis malgré tout d’émotions durant les 25 heures de durée de vie !

Une durée de vie qui peut être vite gonflée avec le jeu de carte Koi Koi ! Plutôt addictif et fun, il en séduira plus d’un !

Les phases de combats, qui tranchent avec la grande partie de dialogues, quêtes dans le théâtre et drague/visual novel, sont plutôt décevantes. Dans ces phases, nous sommes aux commandes des mechas, et le gameplay est plutôt orienté hack n slash, nous n’avons plus du tout l’aspect Tactical RPG de l’époque. Une frappe légère, une frappe forte, un coup spécial, une esquive, la possibilité de sauter et de se déplacer sur certains murs et c’est à peu prêt tout. On cible ses ennemis avec R3, on accélère à leur rencontre avec R2 et c’est parti ! C’est bourrin, et franchement, vite lassant ! 

Ce n’est clairement pas le point fort du jeu, et on sent limite que c’est du remplissage, vu la banalité de ses phases en méchas. De plus, les ennemis ne sont pas forts du tout, on les esquive assez facilement, avec un effet de ralentis à la Bayonetta si c’est exécuté au bon moment puis on bourrine jusqu’à trépas ! Les sensations n’y sont pas et la caméra n’est pas très au point, ça gâche un peu l’immersion de ces niveaux ! Par contre, le design des démons est plutôt cool, c’est un des points forts du jeu !

En effet, la direction artistique du jeu est aux petits oignons. Au niveau du design des personnages, c’est Tite Kubo qui est aux commandes, l’auteur de Bleach que l’on ne présente plus ! Il n’y a rien à redire, les personnages émettent énormément de personnalité grâce à leur aspect visuel léché, peaufiné. En fait, c’est surtout notre héro et Sakura qui sont vraiment au top, aussi bien dans leurs expressions faciales, très parlantes et qui expriment beaucoup d’émotions ! Les décors eux, sont en demi-teinte ! 

Certes, l’univers visuel orienté steampunk dans les années 40 est super réussi et procure ici aussi une réelle identité au jeu ! Malheureusement, certains décors sont bien moins classes, et on a souvent l’impression de vide, ou très peu remplis. Les textures, à part les personnages, sont assez datées, ce n’est vraiment pas folichon par moment ! Ce qui est magnifique, en revanche, c’est l’aspect animé des cut-scenes ! C’est tout simplement somptueux, on a l’impression de regarder un anime !

Niveau son, c’est le même constat en demi-teinte ! Autant le thème du jeu est génial et signé Kohei Tanaka, que l’on connait pour les musiques de One Piece ! Les autres musiques sont réussies, mais arrivent vite à lasser malgré tout, par manque de titres ! Avec un casting pareil, on aurait clairement aimé plus de titres pour nous accompagner durant l’aventure !

Le doublage, lui, est un franc succès et arrive à immerger le joueur dans Sakura Wars, grâce à l’interprétation des doubleurs qui font passer beaucoup d’émotions ! Petit bémol, ici aussi ça souffre d’un manque de contenu, la plupart des dialogues ingame ne sont eux pas doublés, on a juste droit à du texte !


Les plus

  • Un système de dialogue rôdé
  • Une direction artistique aux petits oignons
  • Des cut-scenes au style anime qui en jettent !
  • Doublage japonais réussi et sous-titré en français !
  • Le jeu de carte Koi Koi, très prenant !
  • Beaucoup d’humour !
  • Gameplay facile à prendre en main

Les moins

  • Aspect vieillot
  • Un peu trop facile
  • Une bande son sympa, mais répétitive !
  • Un scénario peu intéressant
  • Beaucoup de dialogues non doublés
  • Des phases d’action pas fun

Cette année 2020 est sous le signe du remasters, remakes et suites de vieux jeux en tous genres ! Rien que ces dernières semaines, nous avons eu droit à Trials of Mana, Final Fantasy 7 ou encore Streets of Rage 4 ! Que des bonnes ondes nostalgiques pour le moment pour accueillir…

Le Verdict !

Note finale - 65%

65%

Moyen

Avant tout destiné aux fans du monde vidéo-ludique japonais, ce Sakura Wars délaisse son côté Tactical RPG pour un mix d'action simpliste et de visual novel / simulateur de drague soutenu par un scénario pas très convaincant. Dommage, la direction artistique est top, l'humour présent et le jeu arrive malgré tout à dégager pas mal d'émotions !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
65