Produits HighTech

Razer Raiju – Le Test !

Depuis la sortie de la Playstation 4, une flopée de marques proposent des manettes orientées E-Sports et qui reprennent la plupart du temps le design de la Dualshock 4 et en rajoutant des palettes. Razer a déjà proposé une manette orienté pro pour les possesseurs de Xbox One avec la Razer Wildcat et réitère pour les joueurs Playstation 4 avec la Razer Raiju ! Découvrons ensemble de quoi il en retourne dans notre test exclusif !

La Razer Raiju s’écarte de manière drastique de la Dualshock 4 en termes de design. Le résultat nous fait penser à la Razer Wildcat, ou plus simplement à la manette Xbox One. La manette est imposante pour une prise en main optimale, contrairement à la Dualshock 4 qu’une partie de la communauté de joueurs trouve un peu maigrichonne. C’est ainsi que la Razer Raiju arbore un poids de 360 grammes et pas moins de quatre boutons supplémentaires ! C’est ainsi qu’on retrouve deux bumpers au niveau de la face antérieur des boutons L1/L2 et R1/R2, ceux-ci sont plus difficiles d’accès et il est assez difficile de les utiliser dans le feu de l’action. On préfèrera les employer dans des phases de jeu où le jeu pourra souffler un peu. L’arrière de la manette est équipée de deux vraies gâchettes.

Par vraies gâchettes, je veux dire que nous n’avons pas affaire à des palettes mais bien de vrais boutons ! Ces raccourcis sont facilement accessibles avec l’annulaire et permettent une réactivité in-game accrue, surtout dans les FPS ! Il est ainsi plus facile de courir ou effectuer des glissades dans vos jeux préférés, et ce, en un click ! Si vous n’utilisez pas ces touches, il suffit de les enlever de manière assez aisée, grâce au tournevis fourni ! Outre son excellente ergonomie, la manette Razer Raiju se dote d’un revêtement anti-dérapant que l’on ne retrouve pas sur la Razer Wildcats. Sans pour autant faire des miracles, ce grip offre malgré tout un confort non négligeable.

En ce qui concerne la sensation et la réactivité des touches, le résultat est en demi-teinte. Voyons d’abord les points positifs ! La sensation des joysticks est vraiment excellente et doté d’une précision hors-norme. Les touches d’actions Carré, Triangle, Rond et Crois sont basés sur la sensation des claviers mécaniques, le cliquetis s’avèrent assez bruyant, mais on ressent que la durée de vie de celles-ci est très grande et leur réactivité est en béton. La croix directionnelle est beaucoup trop rigide et il vous sera très difficile d’effectuer un quelconque quart de tour si vous souhaitez employer ces touches dans un jeu de combat ! Les gâchettes offrent d’excellentes sensations et il sera même possible de choisir la course de L2/R2 grâce à de simples interrupteurs qui permettent de le bloquer ou d’allonger la course de ceux-ci.

On peut ainsi augmenter la réactivité de la visée et du tir des FPS puis de passer à une plus grande course pour les jeux de course par exemple, où l’accélération et le freinage exige des courses plus importantes de ces touches. Finalement, on retrouve quatre boutons sur la face avant de la manette, situés en dessous. Ceux-ci permettent par exemple de couper le micro, régler le volume en restant appuyé et les deux autres boutons sont réservés au changement de profil et à leur personnalisation. Faciles d’accès, ces boutons servant de raccourcis de panneau de configurations sont assez pratiques, il faut l’avouer.

La Razer Raiju est fourni avec le tournevis mentionné plus haut, mais ce n’est pas tout. Razer a pensé aux joueurs qui souhaitent emmener leur manette dans des évènements avec une housse dure pouvant accueillir la manette et le tournevis, mais pas le câble USB ! Car oui, la Raiju n’incorpore pas de batterie, il faudra raccorder la manette via le câble USB tressé de trois mètres de long ! Celui-ci ne permet pas d’allumer la console, il faudra allumer celle-ci avec une Dualshock 4 et ensuite activer la Raiju. C’est assez mal conçu et peu pratique car vous serez dans l’obligation de connecter la manette à la console en toute circonstances. D’un autre côté, vous n’aurez jamais de soucis en ce qui concerne l’autonomie. On aurait quand même espéré une manette sans fil pour le prix de 169 euros affichés. Mais il faut aussi avouer que certaines marques proposent des manettes au même prix et qui n’offrent pas autant de fonctionnalités.