Menu

Razer Hammerhead USB-C Active Noise Cancellation – Le Test !

 

Il y a déjà un an, Razer se lançait dans les écouteurs intra-auriculaires avec les modèles Hammerhead qui se sont déclinés en deux version : Bluetooth pour les appareils Android et filaires en Lightning pour les appareils signés Appel. Cette année, les Hammerhead débarquent en une version unique aux caractéristiques plutôt alléchantes. On vous laisse les découvrir dans notre test exclusif.

 

 

Au niveau du packaging, pas d’énormes surprises, on se retrouve avec une boîte similaire aux modèles de l’année passée. En termes de contenu, on se retrouve donc avec la paire d’écouteurs, une petite housse pour les transporter, des embouts de rechanges avec des tailles différentes en fonction du diamètre de vos orifices auditifs ainsi qu’une paire unique d’embouts spéciaux signés Comply. En effet, ces derniers peuvent être comparés à des boules Quies dans le concept. Il s’agit d’embouts dans une mousse à mémoire de forme plutôt rigide et qui permet de remplir entièrement la cavité de l’oreille et ainsi éliminer une partie du bruit extérieur et on peut dire que ça marche du tonnerre !

 

Leur utilisation est assez simple, pressez un peu l’embout entre vos doigts pour l’affiner un peu. Insérez délicatement les embouts dans vos orifices auditifs et laissez la mousse gonfler et occuper ainsi vos cavités de manière optimale. C’est assez impressionnant en termes de confort d’une part car les écouteurs tiennent super bien dans les oreilles, mais aussi en termes d‘isolation sonore passive. Notons aussi que cette mousse semble bien propager la musique, vu l’excellente qualité sonore qui se dégage de cette paire d’Hammerhead Type-C ANC et dont je vais vous parler un peu plus tard.

 


Avant de nous attaquer au son, voyons ensemble l’aspect design et qualité des matériaux de la paire d’écouteurs. Esthétiquement parlant, les écouteurs sont plus massifs et mieux finis que les modèles précédents. Par ailleurs ceux-ci me semblent beaucoup plus légers que ses aînées qui avaient tendance à sortir de vos oreilles à cause de leur poids. Place aux plastiques durs d’excellente facture, les seuls éléments d’aluminium servent exclusivement au renforcement des écouteurs pour une durabilité maximale. C’est léger, résistant et discret. Ah non, excusez-nous pour ce dernier point, mais la discrétion est loin d’être au rendez-vous.

 

 

 

En effet, introduit dans le précédent model et fidèle à la réputation de la marque, les écouteurs embarquent des LEDs décoratives vertes et estampillées du logo de la marque. Alors que ces aînées proposaient un effet visuel de respiration, le Hammerhead Type C ANC met les pleins feux avec ses LEDs ultra éblouissantes. C’est assez stylé, mais attendez vous à ce que les passants vous regardent en voulant comprend pourquoi vos oreilles émettent une lumière verte. C’est assez drôle, avouons le. En ce qui concerne la forme des écouteurs en eux-mêmes, ceux-ci forment un angle obtus d’environs 130 degrés. La partie intra auriculaire point donc vers la face antérieure du visage, le reste sorti naturelle à 90 degrés pour un résultat propre, les écouteurs sont alignés correctement lorsqu’on les porte.

 

 

Sur les fils reliant l’écouteur droit à la petite molette de commande, on retrouve un petit micro, assez discret et qui propose une excellente qualité d’écoute pour votre interlocuteur. Les fils qui relient les écouteurs à la molette ne sont pas tressés contrairement au reste pour une simple raison : éviter que le tressage viennent frotter contre une tirette par exemple et ainsi entraîner du bruit dans vos écouteurs par propagation sonore sur un support physique (= le fil). Le boîtier en lui même, au plastique dur et sans absolument aucune partie molle. Une excellente initiative car sur le précédent modèle, la partie molle de la molette se dégrade à force d’utilisation. À vrai dire, la molette du précédent modèle m’avait littéralement claqué entre les doigts.

 

 

Ici, on se retrouve avec trois vrais boutons. Les boutons a l’extrémité permettent d’augmenter ou diminuer le volume tandis que le central permet de mettre en pause ou répondre à un appel téléphonique. Pour passer à la chanson suivante, il suffit d’appuyer deux fois d’affilée sur le bouton central, et pour revenir à la chanson précédente, il suffit d’enclencher le bouton trois fois. Dernière caractéristique du boîtier, on retrouve un petit switch sur la tranche, ainsi qu’un très petit indicateur LED bleu. Ce petit interrupteur permet d’enclencher le fameux réducteur actif de bruit, la grosse nouveauté de ce modèle.

 

 

Et ce réducteur de bruit, en réalité ça dit quoi ? Je vous avoue que j’avais déjà eu une première expérience avec des casques audio, mais jamais avec des écouteurs intra-auriculaires. Et les amis, c’est une réelle claque que nous propose Razer ! Habitué des transports en commun, c’est évidemment là que j’ai commencé mon test et le constat est implacable : je n’entends absolument plus le tintamarre du train et le moteur du bus. Même constat dans les rues piétonnes des centre-ville, c’est tout simplement dingue. Les seuls bruits parasites que l’on rencontre, c’est le frottement des fils des écouteurs contre vos vêtements. Aussi, si vous ne prenez pas la peine de bien aplatir les embouts Comply avant de les insérer dans vos oreilles, la mousse ne s’installera pas convenablement et vous entendrez le bruit du vent.

 

 

Pour finir, quelques mots sur la qualité sonore des écouteurs. La paire de Razer Hammerhead Type-C ANC embarque un système de conversion du Digital vers l’Analogique (DAC) qui assure une excellente clarté sonore, sans compression ! Les basses sont bien présentes et surtout bien équilibré avec les sons clair cristallins. On ressent un excellent équilibre au niveau sonore et je vous avoue clairement que le son est bien meilleur que les précédentes paires de Hammerhead. Clairement, l’isolation sonore passive et la réduction de bruits active ajoute en qualité sonore pour un résultat assez bluffant. Personnellement conquis, j’ai mis de côté les écouteurs et casques Bluetooth pour adopter à temps plein les Hammerhead Type-C ANC, le gros coup de cœur de ce mois de Novembre.

 

thumbs-up-icon

Plus
  • Une isolation passive intéressante
  • Une isolation active excellente
  • Les embouts Comply au top !
  • Une vraie molette résistante
  • Facile à utiliser, que ça soit musique ou appels
  • Excellente qualité
  • Des fils tressés
  • Un design qui ne passe pas inaperçu
  • Un prix plutôt raisonnable vu la qualité

thumbs-down-icon

Moins
  • On ne peut pas changer la couleur de la LED (Je me suis forcé, il n’y a rien d’autre à signaler)

 

  Il y a déjà un an, Razer se lançait dans les écouteurs intra-auriculaires avec les modèles Hammerhead qui se sont déclinés en deux version : Bluetooth pour les appareils Android et filaires en Lightning pour les appareils signés Appel. Cette année, les Hammerhead débarquent en une version unique aux…

Le Verdict !

Avis général - 100%

100%

Excellent !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
100