Menu

Ni No Kuni Remastered – Le Test !

Ni No Kuni premier du nom est sans conteste un des j-rpg les plus intéressants de l’ère PlayStation 3. Le jeu développé par Level-5, à qui on doit aussi les jeux Dragon Quest, avait la particularité de proposer une expérience scénaristique à la fois époque et émotive en collaboration avec le studio Ghibli pour l’aspect visuel et l’immense Joe Hisaishi en ce qui concerne la bande-son. C’est au tour des consoles actuelles d’accueillir Ni No Kuni dont le deuxième épisode était sorti l’année passée. Voyons de quoi il en retourne dans ce remaster, les amis !

Vous incarnez Oliver, jeune garçon embarqué dans un monde parallèle médiéval et fantastique dont certains visages lui seront familier ! Cet univers a-t-il quelconque influence sur son monde à lui ? Arrivera-t-il à changer les sombres événements de son propre monde en accomplissant les quêtes de cet univers qui s’offre à lui ? Tant de questions et de réponses qui seront dévoilées au compte-gouttes durant votre aventure ! Une aventure emplie d’émotions et de sujets sensibles, passant du deuil à des enjeux plus politiques et sociaux, mais aussi l’influence des événements sur un enfant qui malgré lui devra grandir plus vite pour devoir avancer dans la vie. Tel Candide de Voltaire, notre héro découvre la vie et ses différents aspects, aussi bien positifs que négatifs, dans un scénario palpitant et bien dosé pour n’en ressortir que grandi ! Un vrai régal !

Au niveau du système de jeu, Ni No Kuni propose un système dérivé du tour par tour où il faudra attendre entre chaque attaque ou lancer de sorts, allié à un système de capture et d’évolution de créatures rencontrées en combat et qui vous aideront à venir à bout des différents ennemis rencontrés. L’originalité du soft réside dans le choix du combattant, vous pouvez utiliser Oliver et ses différents sorts ou un des 3 familiers dont vous êtes équipé. Vous déciderez également des 3 familiers dont disposerons vos 2 autres personnages, ces derniers ne seront pas jouables mais vous pourrez leur assigner le comportement à adopter en combat tels que “attaquer la meme cible qu’Oliver“, “soigner les alliés“, “économiser les points de magie” etc.

Le nombre de familiers à récupérer est énorme, car oui, vous pourrez apprivoiser TOUS les ennemis excepté les boss. De plus chacun de ces familiers pourra évoluer, ils ont tous une 2ème évolution unique et une 3eme forme qui vous laissera le choix entre 2 apparence différents dont les spécialité varieront. Entre tous ces familiers, les sorts et compétences de vos 3 personnages et les lignes de conduite que vous leur ferez adopter, les possibilités sont très nombreuses !

Mais ça ne s’arrête pas la ! Vous allez également devoir gérer les équipements de tout ce petit monde, entre les boutiques, le craft et le drop c’est une myriade d’équipement dont vous pourrez disposez. Le farming de certains éléments ou la recherche des trésors parsemés partout à travers l’autre monde vous feront revisiter les différents lieux du jeu une fois certaines compétences acquises. Ajoutez à cela les friandises que vous pouvez également trouver, dropper ou crafter et avec lesquelles vous nourrirez vous familiers afin d’améliorer leur statistiques et votre niveau d’affinités et vous passerez des heures à chouchouter votre petite ménagerie.

La palpitante quête principale vous prendra déjà pas mal de temps. Mais vous disposerez aussi d’une multitude de quêtes annexes afin de vous plonger encore plus dans cet univers féerique et gagner de quoi renforcer votre armée.

Au niveau des trophées, la plus grosse difficulté réside dans le farm aléatoire d’ingrédients qui vous permettent de faire évoluer vos familiers, car évidemment, il faudra absolument collectionner tous les familiers du jeu. Oui, les 444 familiers ! Une tâche plutôt chronophage, mais ô combien satisfaisante ! Mise à part ce trophée chronophage, il n’y a pas vraiment de grosse difficulté, juste du temps à investir, mais quand on aime, on ne compte pas !  

Graphiquement, le jeu était déjà magnifique à sa sortie sur la génération précédente. Le travail du studio Ghibli est réalisé avec une main de maître, notamment en termes de character design et globalement au niveau du travail artistique de l’équipe. On se retrouve avec un jeu doté d’un univers visuel immersif par sa qualité et c’est sans compter les différents personnages rencontrés qui possèdent leur propre personnalité et dont on s’attache beaucoup plus facilement que les personnages issus du second volet ! Avec pas moins de 444 créatures, incluant leurs différentes évolutions, à la manière de Pokémon, le bestiaire est très fourni et surtout réussi avec une petite touche d’humour dans leur design et leur nom, typique du studio Level-5 ! Au niveau des textures, le lifting du remaster propose toujours autant de couleurs, mais aussi plus des efforts sur les textures des éléments de  remplissage dans les décors pour correspondre aux standards actuel. Les forêts sont plus que jamais luxuriantes, les villes arborent leur plus beau détails en 1080p et on en prend ainsi plein les mirettes ! Les cut-scenes sont entièrement réalisées en mode anime, nous plongeant à chaque fois dans un film de Miyazaki pour notre plus grand bonheur et avec une fluidité améliorée par rapport à sa version de base ! 

La bande son, elle,  se dote d’une réalisation juste parfaite. Avec Joe Hisaishi en charge des compositions, on retrouve tout l’esprit Ghibli au niveau des musiques, avec des arrangements orchestraux très variées, tantôt chaudes et mélodieuses pour l’exploration et les villes, mais aussi des thèmes plus sombres, mais tout en restant enfantin et loin d’essayer d’instaurer quelconque peur ou sentiment négatif. Bien sûr, les arrangements musicaux collent aussi aux situations classiques quand il s’agit d’explorer ou de se combattre, on aura chaque fois un thème musical de qualité. Les doublages sont au choix en japonais ou anglais. Certes, le choix de la langue nippone ajoute beaucoup d’immersion et plonge le joueur dans un univers qui rappelle fatalement les films du studio Ghibli. Que vous choisissez l’anglais ou le japonais, l’interprétation des doubleurs est excellente et ne tombe pas dans la surenchère qui pourrait déborder sur un sentiment enfantin, mais que nenni ! Malgré ses couleurs chatoyantes, le jeu est aussi propice aux adultes, preuve en est ce doublage. 

Pour finir, quels sont les nouveautés de ce titre, comparé à la version originale sortie sur la génération précédente ? Au niveau du contenu, il n’y a absolument rien de neuf, le jeu est vraiment tel quel et n’espérez pas en savoir un peu plus sur l’univers de ce premier épisode qui laisse encore beaucoup de questions non résolues une fois l’aventure terminée. On a donc seulement droit à un lifting graphique plutôt agréable et quelques améliorations au niveau de la fluidité et des temps de chargement. Pas de quoi fouetter un chat me direz-vous, mais pour un joueur qui n’a jamais eu l’occasion de toucher à l’aventure Ni No Kuni, c’est l’occasion parfaite de découvrir ce chef d’œuvre au final peu connu ! Pour les joueurs qui ont déjà joué  à Ni No Kuni, l’intérêt est fatalement moindre, mais toujours présent ! L’hiver arrive et c’est typiquement le genre de rpg à se faire et refaire au coin du feu !   

Pros

Pros
  • Un univers féerique et immersif
  • la direction artistique aux petits oignons
  • l’originalité du gameplay
  • la durée de vie
  • un scénario prenant
  • L’encyclopédie des sorcier ultra complète

Cons

Cons
  • Rien de nouveau dans ce remaster
  • certaines quêtes annexes un peu trop “fedex”

 

Ni No Kuni premier du nom est sans conteste un des j-rpg les plus intéressants de l'ère PlayStation 3. Le jeu développé par Level-5, à qui on doit aussi les jeux Dragon Quest, avait la particularité de proposer une expérience scénaristique à la fois époque et émotive en collaboration avec…

Verdict ?!

note globale - 90%

90%

Magnifique !

Ce jeu est vraiment un petit bijou ! Que vous l'ayez apprécié à l'époque ou que vous le découvriez en 2019, je vous conseil grandement de vous (re)plonger dans l'autre monde avec Oliver pour cette aventure épique !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
90