Produits HighTech

Fnatic Gear Rush G1 – Le Test !

Si vous êtes accro aux eSports, le nom Fnatic doit certainement vous dire quelque chose. Fondée au Royaume-Uni en 2004, Fnatic est une team regroupant pas moins de 38 joueurs professionnels venant des quatre coins du globe, et ce, sur une variété de jeux  compétitifs comme LoL, Dota2 ou CS:GO !
Sa réputation ne cessant de croitre d’années en années, Fnatic est devenue une entreprise à part  entière, entrant même sur le marché des produits gaming ! Aujourd’hui, nous allons attarder sur le clavier mécanique Fnatic Gear Rush G1 affiché au prix de 99 euros.

IMG_0294 IMG_0279

Plus que jamais, les compétitions de jeux vidéo  ameutent des foules entières, remplissant l’équivalent de stades pour venir admirer des joueurs professionnels dans tout leur talent. Une discipline nécessitant un contrôle poussé et nécessitant une réponse optimale de la part du matériel du joueur. Les périphériques comme les claviers, souris ou manettes sont des interfaces directes entre l’homme et sa machine, entre son système cognitif et son système moteur. Ces périphériques doivent donc de permettre au joueur d’exprimer tout son talent via une fiabilité matérielle alliant confort, robustesse, précision et réactivité.

IMG_0285 IMG_0284

C’est ainsi que Fnatic s’est inspiré du monde de la compétition pour concevoir un clavier mécanique gamer répondant aux besoins des joueurs les plus exigeants. Le Gear Rush G1 se concentre sur ces divers paramètres. Premièrement, au niveau des touches du clavier, équipées d’un système mécanique Cherry MX, Fnatic propose les Cherry MX rouges, bleues et finalement les brunes permettant une plus grande palette d’utilisations si vous souhaitez faire aussi bien de la bureautique que du gaming.

IMG_0276 IMG_0183

Le Fnatic embarque bien sûr des touches macro, un mode gaming avec un anti-ghosting afin d’éviter de vous retrouver sur l’écran du buraeau en pleine action ! Le tout  est configurable via un programme à télécharger qui vous permet de créer des profils. Chaque profil configuré avec les combinaisons que vous avez choisies selon le jeu ou selon  la catégorie de personnage par exemple. Les touches F7 à F11 seront donc à disposition pour les joueurs souhaitant profiter des touches macro, la touche F12, quant à elle, vous permet de basculer en mode gaming. Cerise sur le gâteau, le clavier accueille deux ports USB 2.0, cela vous permet d’y brancher une souris ou un casque par exemple et ainsi économiser les ports USB de votre PC.

IMG_0182 IMG_0289

En termes de design,  on en vient à l’essentiel et on ressent clairement le concept de compétition. Pas de place pour la fantaisie pour le Rush G1, arborant un revêtement noir à l’aspect caoutchouteux  très doux et franchement réussi. Veillez malgré tout à avoir les mains propres, ce revêtement se salit assez vite, surtout le repose main détachable, très confortable en passant. Le clavier rend une image sobre et élégante et qui cible les aspects compétitifs plutôt que purement esthétiques. En termes de rétroéclairage, on retrouve plusieurs niveaux de luminosité, mais aussi le classique effet mimant une respiration. La couleur rouge qui s’en dégage s’estompe sur le revêtement noir. Il en résulte un éclairage permettant de bien discerner les touches sans pour autant avoir un feu d’artifice entre les mains.

IMG_0291 IMG_0290

En termes de précision et de confort, les touches mécaniques Cherry MX remplissent parfaitement leur rôle et on comprend très vite l’engouement des marques de claviers gaming pour ces mécaniques personnalisées, robustes, réactives et précises. Ces touches sont malgré tout difficiles à enlever, la poussière s’y amasse aussi très vite. Au niveau des dimensions, on se retrouve avec 448x198x33 mm entre les mains, le tout pour un poids de 1,275 kg. Ces mesures donnent l’agréable sentiment d’avoir un produit robuste et la superficie totale permet au joueur de disposer d’assez d’espace, le confort s’en ressent directement.