Menu

Dragon Ball FighterZ – Le Test !

Dragon Ball est une licence qu’on ne présente plus. Apparu sur nos écrans via le Club Dorothée, les aventures de San Goku ont réussi à marquer plus d’une génération avec ses mangas et animes mythiques, mais aussi ses jeux vidéos ! Pour la première fois, Dragon Ball débarque dans une adaptation vidéo-ludique orienté fighting aux quarts de cercle à la Street Fighter, ou encore Guilty Gear et BlazBlue, des licences signées Arc System Works, à l’origine de ce Dragon Ball FighterZ. Un titre attendu depuis toujours pour les fans de jeux de combats. Qu’en est-il maintenant que le jeu est enfin sorti ? Verdict dans notre test exclusif !
Dragon Ball FighterZ embarque le joueur dans une aventure où la l’humanité est en danger depuis l’apparition de mystérieuses ondes et la prolifération de clones de divers personnages de l’anime. Une histoire plutôt simple, mais pas simpliste pour autant comme on a pu voir dans les Xenoverse. L’ambiance du manga et des animes sont respectés à merveille, que ça soit au niveau des animations, mais aussi et surtout au niveau des dialogues, parfois teintés de l’humour caractéristique de la licence ! Un vrai régal, d’autant plus que le mode histoire est long ! Il n’est pas question de le finir en dix minutes comme on a pu voir dans de précédents jeux de combat, Street Fighter 5 en tête. Justement, le mode histoire de ce Dragon Ball FighterZ est peut-être un peu trop long et l’ennuie peut pointer le bout du nez assez vite…
Les combats permettent de gagner de la monnaie qui servira notamment à acheter des éléments visuels, mais aussi des compétences qui peuvent être gagnées après des marchés. Votre équipe de trois combattants peut donc sélectionner trois compétences, plutôt diverses et qui influent sur le déroulement des combats. On peut ainsi octroyer des bonus de vie, d’attaque défense et j’en passe. Ce système est assez complet et à l’avantage d’être modulable en fonction du trio avec lequel vous jouez le plus. En parlant des combats en eux-mêmes, les fans d’Arc Sys’ (pour les intimes) ne seront pas du tout dépaysé. Le gameplay est en béton, facile à prendre en main, mais très difficile à maîtriser ! On se retrouve donc avec des quarts de cercles, des charges, des dashs puissants et à grande portée, la possibilité de se téléporter derrière l’adversaire et j’en passe. Un pur régal pour les amateurs de jeux de baston, tant les combos s’enchaînent et rappellent l’esprit de la licence. Certes ce n’est pas un environnement ouvert, mais si vous gérez les combos, vous ne risquez pas de toucher le sol avant un petit temps si vous enchaînez comme il faut vos coups. L’histoire est juste un petit entraînement par rapport à ce que vous pourrez rencontrer dans le mode en ligne. 

Dragon Ball FighterZ ne propose pas seulement un mode solo et un multijoueur comme tout bon jeu de combat qui se respecte. On pourra compter sur un mode entraînement complet qui incorpore des défis et challenge intéressants pour aborder les personnages et les maîtriser à la perfection. On pourra aussi compter sur des modes compétitifs, un mode arcade plutôt classique, un mode combat local, des modes championnats, mais aussi des petits suppléments comme une boutique où dépenser votre argent gagné à la sueur des pouces ou encore un mode Replay pour sauvegarder vos meilleurs combos !

Graphiquement, ce jeu de combat en 2.5D propose une fluidité en béton armé, conçu pour la compétition et ses amateurs qui comptent les frames ! Les textures sont colorés et rappellent d’emblée les animés, en plus beau (si si). On ne peut que saluer le travail artistique, mais aussi de l’animation des personnages. En effet, le studio s’est basé sur les planches du manga pour tous les coups proposés, un travail dont le résultat est juste sublime ! Les amateurs de la licence seront aux anges de voir que l’esprit Dragon Ball n’est pas dénaturé, au contraire. Ce dernier point se vérifie aussi via la bande-son du jeu qui propose un doublage anglais ou japonais avec les voix originales des animés. En ce qui concerne l’ambiance sonore, les bruitages sont exactement ceux de l’anime, au même titre que les musiques du jeu. Un vrai régal pour les yeux, les oreilles et vos petites mais qui souffriront certes, mais parfois on retrouve du plaisir dans la douleur. 

Pour conclure, je dirais que ce Dragon Ball FighterZ propose un contenu conséquent, fidèle à la licence, plutôt facile à prendre en main et difficile à maîtriser. Un excellent jeu qui flatte les yeux et les oreilles, mais qui ne risque pas de subjuguer l’amateur de Xenoverse, qui trouvera le gameplay trop complexe et qui justifiera que le jeu est ”nul” par son gameplay technique. Seul point négatif au tableau, la longueur et l’ennuie à moyen et long termes du mode histoire.
Dragon Ball est une licence qu'on ne présente plus. Apparu sur nos écrans via le Club Dorothée, les aventures de San Goku ont réussi à marquer plus d'une génération avec ses mangas et animes mythiques, mais aussi ses jeux vidéos ! Pour la première fois, Dragon Ball débarque dans une…

Le Verdict !

Mode histoire - 70%
Gameplay - 100%
Graphismes - 90%
Bande son - 100%
Durée de vie - 100%

92%

Excellent !

Certes le mode histoire est long et ennuyeux à moyen et long termes, mais en revanche rien à redire sur le reste. C'est LE jeu qu'on attendait tous.

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
92