Menu

CRYSIS REMASTERED – le test !

Alors que la septième génération de consoles était à son apogée et que le nombre d’utilisateurs PC ne cessaient d’augmenter, certains jeux ont grandement impacté cet essor tant par leur caractère que leur aboutissement. Il aura fallu attendre ainsi quasiment 13 ans pour voir ressusciter le premier opus d’une franchise qui a longtemps marqué les esprits : Crysis !

De plus, l’épisode originel de la saga Crysis avait d’ailleurs suscité le débat en 2007 avec le fameux “Can it run Crysis?”. En effet, le jeu avait pour principales caractéristiques : un gameplay novateur, mais surtout de mettre à mal la plupart des machines de l’époque. Ce remastered est donc très attendu à la fois par sa communauté nostalgique, mais aussi par les nouveaux joueurs qui n’ont toujours pas eu l’occasion de mettre la main sur cette pépite !

 Du coup, ce remastered est-il à la hauteur de son prestige ? Ce rafraîchissement avec les technologies dont nous disposons aujourd’hui nous permet-il de (re)vivre une expérience de jeu sublimée ou correspond à une pâle copie de l’original ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans ce test !

Pour ceux d’ailleurs qui ne connaitraient pas le jeu, un petit résumé du contexte s’impose. En 2020, la Corée du Nord prend possession de l’archipel Lingshan, îles fictives situées quelque part en mer de Chine méridionale et en interdit l’accès. Un groupe d’archéologues américains présents sur place, mené par le Dr Rosenthal, envoie un message de détresse indiquant qu’ils ont découvert là-bas quelque chose qui pourrait changer le monde

Afin d’enquêter sur place et évacuer les civils, les États-Unis décident d’envoyer une unité d’élite des forces spéciales, l’équipe Raptor dont fait partie Nomad, le personnage que l’on incarne. Au cours de leur largage, un problème de parachute survient et les membres de l’équipe se retrouvent séparés sur l’île. Tandis qu’ils affrontent les forces de l’APC chacun de leur côté, un membre de l’escouade est tué par quelque chose d’inconnu avant même qu’ils aient pu tous se regrouper. Le reste de l’équipe découvre alors le bateau des otages complètement gelé en plein milieu de l’île tropicale. De plus, il apparait vite que l’APC est au contact d’un ennemi mystérieux..

Pour rappel, Crysis fait parti du genre FPS (jeu de tir à la première personne). Le but est simple, à vous de choisir entre vous infiltrer derrières les lignes ennemis ou jouer la carte de l’assaut frontal. En tant que membre de l’escouade Raptor, vous êtes un soldat des forces spéciales équipé d’une nano-combinaison vous permettant d’alterner entre un mode armure ou un mode camouflage, mais également de se déplacer très vite !

L’arsenal du jeu nous propose un panel d’armes classique en passant par un fusil d’assaut jusqu’au lance-roquette, mais également quelques armes futuristes et exotiques bienvenues pour venir à bout de vos ennemis durant l’aventure (bien-sûr déjà présentes dans le volet d’original). Vous aurez également la possibilité d’utiliser divers véhicules blindés et armés tels que des voitures, des camions, des bateaux et même un char ! Mais je ne vous apprends rien de plus si vous avez déjà pu de vivre l’aventure de Crysis.

En effet, ce qui nous intéresse surtout aujourd’hui, ce sont les optimisations qui ont pu être apportées dans ce remaster et notamment au niveau gameplay, justement ça nous donne quoi concrètement comme résultat ? Malheureusement, pas grand chose.. Le gameplay n’a pas été fluidifié, ni même optimisé, surtout pour ce qui est de la sensibilité manette en mains. Malgré des réglages poussés quasiment au maximum, la visée peine véritablement à être juste et réactive. J’entends par là qu’il subsiste un semblant de latence entre ce que l’on souhaite faire et ce que l’on fait véritablement.

De même , l‘IA n’a pas été retravaillée, ni même améliorée. Le système de sauvegarde automatique n’est pas sans reste, car les “checkpoints” ruinent complétement l’immersion et la fluidité du jeu, avec des freezes de l’ordre d’une à deux secondes intervenant très souvent en plein milieu des combats. Les bugs sont également très présents et quelques crashs complets du jeu peuvent également survenir en pleine cinématique.

Coté graphismes, là aussi, le jeu ne connait que très peu d’améliorations notables. On notera quand même la possibilité de choisir entre 3 modes sur PS4 PRO : qualité graphique, performance ou Ray-Tracing. Alors oui, Crytek a essayé d’apporter un plus au jeu avec un concept de Ray-Tracing intégré au jeu, oui les textures sont un peu plus propres que la version d’origine, mais en terme de rendu, c’est loin d’être bluffant. Pour être mesuré dans mes propos, certains paysages ont vraiment leurs mérites et la HDR donne une réelle profondeur et chaleur à l’écran. 

Cependant, le jeu souffre d’énormes ralentissements, de clippings incessants, voir même de problèmes de colorimétrie et d’affichages des textures.. Dommage car au final, la version de 2007 sur PC nous permet déjà d’atteindre à peu de chose près le même rendu que cette version remastered et ce, avec de simples graphismes boostés de l’époque..

Niveau sonore, le jeu ne présente pas de problèmes majeures. La bande-son et les effets sonores sont souvent propres et justes. Une bonne chose de n’avoir rien à redire de ce côté.

Enfin, un dernier point important reste à souligner. Crysis Remastered n’intègre toujours pas la fameuse mission en avion.. Trop gourmande à l’époque pour la PS3 et la X360, elle avait été retirée de la version du jeu adaptée sur consoles. Mais une fois encore, cette mission n’est pas présente dans ce remasteredUn goût quelque peu amer, vu que l’excuse des performances n’est plus à l’ordre du jour..


Les +

  • L’aventure Crysis de retour sur nos consoles actuelles
  • Le charme d’une narration conservée à l’identique

Les –

  • Un rendu graphique mitigé
  • Du clipping et des problèmes de textures
  • Des drops de FPS même en mode performance
  • Des chekpoints cassant l’immersion
  • Une sensibilité non-optimisée pour la manette
  • Un Ray-Tracing peu concluant..

Alors que la septième génération de consoles était à son apogée et que le nombre d'utilisateurs PC ne cessaient d'augmenter, certains jeux ont grandement impacté cet essor tant par leur caractère que leur aboutissement. Il aura fallu attendre ainsi quasiment 13 ans pour voir ressusciter le premier opus d'une franchise qui a longtemps marqué les…

Le Verdict !

Note finale - 60%

60%

Peut mieux faire !

En résumé, Crysis Remastered est de retour sur nos consoles actuelles pour le plaisir des plus grands nostalgiques de la franchise ou pour ceux qui n'auraient pas encore eu l'occasion d'y jouer. La narration reste inchangée et permet de revivre une aventure innovante pour l'époque. Dommage que ce remastered ne vient pas donner un véritable coup de fouet graphique à cette saga si emblématique. Certains y verront un manque de travail et de moyens de la part des développeurs, d'autres s'attacheront essentiellement au côté nostalgique du titre, mais il y subsiste quand même un arrière fond de "ça aurait pu être mieux".

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
60