Articles

[Avis] Razer Blackshark V2 et sa carte son USB – Le Casque e-sport THX 7.1 !

Cette semaine, les joueurs orientés e-sport sont à l’honneur avec le casque Razer Blackshark V2 certifié THX ! Un casque audio à l’écoute des pro avec trois grands axes : l’annulation des bruits, la clarté des communications et la position sonore ! Sans attendre, voyons de quoi il en retourne dans notre test !

 

IMG_0055

 

IMG_0059

 

IMG_0056

 

IMG_0060

Précédent
Suivant

La gamme de casque Razer Blackshark V2 propose trois modèles : le Blackshark V2 X sans carte audio USB, le Blackshark V2 Pro qui est la version sans-fil et finalement le modèle de ce test : le Blackshark V2 et sa carte audio USB affiché à 109 euros !

Un prix plutôt alléchant quand on voit les promesses et caractéristiques : ultra léger et confortable avec ses coussins à mémoire de forme, muni d’un micro cardioïde détachable, des drivers en titane de 50 mm, de l’isolation passive de bruit, du son en THX…

Le tout est compatible PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC, Smartphone et Mac ! Tout un programme ! Mais avant de nous lancer dans les détails, un petit unboxing s’impose !

 

IMG_0062

 

IMG_0063

 

IMG_0064

 

IMG_0065

Précédent
Suivant

Premier indice en ouvrant la boîte et qui nous fait clairement dire qu’on a affaire à un casque e-sport : le sac en tissu ! Le sac est noir, affublé du nom de la marque en filigrane et refermable via des cordons en tissus verts fluo. Aucun doute sur l’identité visuelle jusqu’ici ! Plutôt doux au toucher, la qualité est présente et à ce prix, on ne s’attendait pas à avoir une protection rigide, soyons réalistes.

En ouvrant le sac on peut observer que les différents éléments du casque sont protégés par des enveloppes en mousse. On a donc le casque, le micro orientable détachable et la carte son USB qui présente d’une part le port USB et l’entrée jack pour accueillir le Blackshark V2 à l’autre bout. Le câble tressé est plutôt fin et d’une longueur honnête d’1.8 mètre !

 

IMG_0070

 

IMG_0069

 

IMG_0066

 

IMG_0068

Précédent
Suivant

Les premières impressions sont excellentes, par le poids plume du casque qui affiche 262 grammes et son look e-sport affirmé. Un design qui ne laisse aucun doute sur l’orientation compétition du casque, avec des coques ultra rigides d’excellente facture qui permettent aux haut-parleurs une résonance et un son précis. Les hauts parleurs adoptent la technologie Triforce et affichent une taille de 50 mm en titane.

Triforce, car en effet, on a distinctement droit à un travail sur les basses, moyennes et hautes fréquences pour un son riche, clair et qui n’oublie pas les basses ! De ce fait, la localisation sonore est optimale grâce aux haut-parleurs et des coques qui isolent au maximum les sons extérieurs, appuyés par les coussinets !

 

IMG_0073

 

IMG_0071

 

IMG_0072

 

IMG_0074

Précédent
Suivant

Les coussinets font le pourtour des oreilles, on est ainsi englobé pour profiter d’une isolation sonore passive plutôt efficace car la matière des coussinets est conçue pour ça ! Ces derniers sont flanqués d’un design crénelé et qui ne derapent pas avec la sueur.

Car, oui, malgré le confort de ces coussinets à mousse de mémoire de forme, on a assez vite chaud ! Certes, après quelques heures d’utilisation, les porteurs de lunettes sentiront une petite gêne, car les coussinets ne sont pas en gel comme sur le Razer Kraken Ultimate, qui coûte une cinquantaine d’euros en plus.

 

IMG_0075

 

IMG_0076

 

IMG_0077

 

IMG_0079

Précédent
Suivant

Le réglage du casque sur la tête se présente d’une façon très originale et super design via la paire de branches qui fait le lien entre l’arceau et les coques. Comme vous pouvez le voir sur les photos, le casque s’adapte avec merveille au diamètre de la tête, car il y une amplitude contrairement aux casques traditionnels où le réglage se fait uniquement par l’extension à partir de l’arceau.

Les deux paires de branches permettent aussi des rotations à faible amplitude pour s’adapter encore plus à la forme du crâne. Ce dernier point est sans doute à l’origine de ce sentiment hermétique quand on le met sur la tête et qui participe à l’isolation et donc la réduction de bruits passive ! Petit bémol, le tissu utilisé capte très vite la poussière de la pièce !

 

IMG_0090

 

IMG_0083

 

IMG_0080

 

IMG_0081

Précédent
Suivant

Niveau son, sans la carte son USB, le casque fait clairement l’affaire et cible bien son concept : l’e-sport. On entend très bien les voix, le son est équilibré et clair. Pour ce qui est des films et musique, le constat est plutôt banal. On regrette aussi le manque de basses, un défaut vite corrigé avec la carte son USB et les réglages THX 7.1.

Une fois branché à votre PC et installé le logiciel Razer Synapse 3, il est possible de régler comme bon nous semble le son. Au programme : trois modes Audio Spatial THX (jeux, musique, cinéma), un égaliseur audio sur 10 bandes Hertz, un Bass Boost, un normalisateur de son et une option pour affiner encore plus la clarté des voix qu’on entend !

Pour ce qui est du réglage du volume, un potard permet de le régler directement sur le casque et bonne idée proposée par la marque, à 50 %, il y a comme une rainure qui vous permet de sentir que vous êtes à la moitié du volume, c’est plutôt bien pensé.

 

IMG_0098

 

IMG_0094

 

IMG_0097

 

IMG_0093

Précédent
Suivant

Niveau voix, le micro est amovible et propose une orientation cardioïde, c’est à dire que le micro capte la zone devant votre bouche et pas les bruits alentours ! La qualité de la voix est au rendez-vous et ici aussi, il est possible de mute via un bouton situé sur le casque.

Là aussi, le Razer Synapse permet de régler le volume du micro, lui mettre un Boost, activer le portail vocal c’est à dire qu’en dessous d’un certain volume, le micro ne captera pas ! Aussi, un égalisateur permet d’opter pour un réglage intégral, ou des sélections style : Boost, Diffusion, ou Conférence. Niveau améliorations, on a la normalisation du volume, la clarté vocale et la réduction du bruit ambiant.

Pour régler facilement le micro, un simple clic permet d’avoir un retour de voix dans le casque et ainsi affiner facilement les réglages, très complets, du micro !

 

IMG_0103

 

IMG_0099

 

IMG_0101

 

IMG_0102

Précédent
Suivant

[joomdev-wpc-pros-cons disable_title= »yes » wpc_style= »wppc-view1″ title_tag= »H3″ title= »Title Here » pros_title= »Les Plus » cons_title= »Les Moins » button_text= »Amazon » disable_button= »no » button_link= »https://amzn.to/2FLCJkx » button_link_target= »_BLANK » button_rel_attr= »dofollow » verdict_text= » »][joomdev-wpc-pros]

Un excellent son THX customisable

Convient aussi bien au gaming qu’à la musique, le cinéma

Le micro de qualité et amovible

Compatible consoles, téléphones et PC/Mac pour profiter du THX

Un design ergonomique orienté e-sport

Confortable et léger : 262 grammes

Une réduction passive du bruit bluffante

S’adapte à merveille à la tête, tiens bien en place

Très bon rapport qualité-prix

[/joomdev-wpc-pros][joomdev-wpc-cons]

On a vite chaud !

Le tissu capte facilement la poussière et les crasses

[/joomdev-wpc-cons][/joomdev-wpc-pros-cons]

Previous Article
[Avis] Sayonara Wild Hearts