Menu

The Surge 2 – Le Test !

Les jeux à la sauce Dark Souls ne sont clairement pas légion et c’est toujours un événement pour les amateurs du genre quand un jeu du type sort. Cet automne, nous avons droit à deux titres aux dates de sorties très proches : le très attendu Code Vein, ainsi que la suite de The Surge ! Le premier épisode était plutôt moyen, cette suite efface les erreurs du premier opus ? Verdict dans notre test !

The Surge 2 vous propulse dans un monde post-apocalyptique et cyberpunk en proie à une mystérieuse maladie et des factions se faisant la guerre dans une jungle de béton où règne la loi du plus fort ! Un monde que l’on découvrait avec parcimonie dans le premier opus, restant mystérieux et quelques fois flippant. Cette part d’ombre scénaristique était plutôt intéressante dans le sens où le jeu vous plonge dans un univers sombre et très brutal. Une brutalité à peine expliquée et on prend plaisir à apprendre le pourquoi du comment en récoltant des bribes. Pour ce second épisode, le scénario vous plonge dans la peau d’un héro ou héroïne muet, se réveillant dans une prison après le mystérieux crash d’un avion où vous avez été le seul rescapé. On est alors submergé de divers éléments écrits et audio durant sa progression et qui n’arrivent au final pas à vraiment nous plonger dans le scénario. Franchement, moins c’est parfois mieux et le premier épisode est clairement plus engageant en termes d’intérêt scénaristique. Le jeu propose son lot de personnages, souvent loufoques et qui peinent à nous immerger pleinement dans le scénario et le lore pas très intéressant du jeu. Certes, on ne retiendra pas The Surge 2 pour son histoire et ce n’est peut être pas le but, dans le fond, mais bel et bien son gameplay exigeant et l’expérience addictive qui en découle.

Comme tout bon jeu à la sauce Dark Souls, le gameplay de The Surge 2 repose sur des attaques légères, lourdes, chargées ou non, parades et esquives des familles. Un module permet de voir dans quel sens attaque l’ennemie et ainsi prévoir une parade qui débouche sur une contre-attaque où il suffira de continuer à s’acharner sur son ennemie en alternant attaques faibles et fortes pour des enchaînements destructeurs. Attention toutefois à ne pas trop prendre confiance, car même un simple ennemie peut facilement et rapidement vous réduire en charpie, si vous ne faites pas attention ! Diverses zones sont desservies par des stations médicales (ou feux de camp si vous voulez..) où vous pourrez utiliser les pièces d’éléments technologiques (équivalent des âmes dans Dark Souls) pour augmenter de niveau et ainsi améliorer votre santé, endurance et votre énergie qui permet de se soigner ou utiliser des drones. Ces pièces permettent aussi de fabriquer des équipements grâce aux plans de fabrication glanés sur les cadavres, mais aussi les améliorer.

Beaucoup de sets d’armures aux caractéristiques propres sont disponibles et il vous sera possible d’alterner entre trois sets à n’importe quel moment en fonction des ennemis, mais aussi des dangers environnementaux qui vous font face durant l’aventure. Les armes sont très nombreuses et ont vraiment des particularités propres qui seront utilisées dans des cas particuliers. Par exemple, des griffes à ma Wolverine, aussi rapides soient-elles, ne feront rien à un ennemie muni d’un bouclier ! Au contraire, une lance avec une attaque chargée lourde mettra en pièce le bouclier de l’assaillant, et il suffira de switcher avec les armes que vous souhaitez pour l’achever. Comme expliqué, vous avez besoin de pièces, mais aussi d’éléments d’armures et d’armes que vous coupez sur vos ennemis ! En effet, vous pouvez librement choisir quelle partie trancher dans un finish spectaculaire. Si vous avez absolument besoin d’un casque, visez la tête des ennemis que vous rencontrez et vous aurez plus de chance d’obtenir un schéma ou des casques qui seront recyclés pour améliorer le vôtre ! L’approche est franchement excellente et prenante. On ne farm pas juste en tuant ses ennemis, mais avec un objectif d’amélioration qui influence donc votre stratégie de combat en optant pour tel ou tel endroit à attaquer. Les sensations sont vraiment excellentes, on sent bien les coups et la force des impacts qui finissent avec un ralentis ultra brutal à caméra libre ! En plus du nombre d’armes et armures plutôt impressionnant, vous disposez 

Fidèle au genre, vous devrez faire des aller-retours entre les zones de combat et les stations médicales en veillant à rester en vie. Si les ennemis vous réduisent en purée, il faudra revenir récupérer vos âmes, pardon, vos pièces d’équipement endéans les deux minutes et trente secondes ! Au fil du temps et de vos sanguinolentes explorations, vous débloquerez des portes qui mènent parfois à une station que vous aviez découvert il y a fort longtemps ou d’apparence éloignée. Le level design est plutôt fou, alambiqué et labyrinthique, on est très souvent surpris de voir où l’on débouche ! Un level design sur plusieurs étages et en regardant de tous les côtés on remarque parfois une petite zone en contrebas avec un coffre à la clé, accompagné de son ou ses gardiens ! Les dangers sont omniprésents, derrière un coin de mur ou même dans les airs quand un ennemi saute du tout sur vous ! D’ailleurs, un système de graffitis permet aux joueurs de laisser des indices aux prochains aventuriers, souvent des mises en garde d’un danger proche, mais aussi de coffres ou objets intéressants. La variété de tags est grande et vous pourrez même en acheter des supplémentaires chez certains PNJ.

Niveau esthétique, The Surge 2 propose un univers artistique cyberpunk classique. Les décors en ruines sont ponctués d’éléments publicitaires futuristes, des voitures à la Demolition Man et plein de détails au niveau des armes assemblées avec des matériaux de récupération. Le character design des personnages est varié et leurs costumes assez bien inspirés, rappelant parfois certaines collections de créateurs. Les boss, eux, auraient pu bénéficier de design plus peaufinés et impressionnants comme dans les autres jeux du genre ! Visuellement, l’effet que l’on retiendra le plus est clairement les finishing où l’on tranche violemment les membres de ses ennemis avec beaucoup de style et des ralentis genre  bullet time du plus bel effet. Globalement, le jeu est fluide, mais on a constaté des baisses de framerate  sur Playstation 4 qui surviennent de temps en temps ! Graphiquement, sans être moche, le jeu ne propose pas des graphismes d’un triple A, mais le résultat est malgré tout satisfaisant ! Pour fini, La bande-son s’avère plutôt discrète et c’est l’aspect le moins intéressant du jeu, il faut l’avouer. Les musiques sont inexistantes ou très discrètes et le doublage exclusivement anglais peine à convaincre ou insuffler un peu d’intérêt dans le scénario plutôt anodin du jeu ! 

 

thumbs-up-icon

Pros
  • Un gameplay addictif
  • Les défauts du premier opus corrigés
  • Un level design labyrinthique
  • Un paquet d’armes et armures
  • Un univers original
  • Des heures de fun !
  • Le système de tags bien pensé

thumbs-down-icon

Cons
  • Une difficulté unique…
  • … qui en rebutera certains
  • Quelques chutes de framerate
  • Un scénario aux paquerettes

 

Les jeux à la sauce Dark Souls ne sont clairement pas légion et c'est toujours un événement pour les amateurs du genre quand un jeu du type sort. Cet automne, nous avons droit à deux titres aux dates de sorties très proches : le très attendu Code Vein, ainsi que…

Le Verdict !

Avis général - 75%

75%

Bon !

The Surge 2 propose une meilleur expérience que le premier opus avec un jeu à la personnalité originale et aux mécanismes qui procurent une réelle satisfaction ! Arrivera-t-il à se démarquer face à la sortie très proche de Code Vein et malgré ses points positifs ? On l'espère pour Deck13 qui signe ici un très bon jeu à la sauce Dark Souls ! 

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
75