Menu

The Outer Worlds – Le Test !

Comme vous l’avez deviné en lisant le titre, nous allons nous pencher sur le test de The Outer Worlds, un jeu développé par les papas de l’excellent Fallout New Vegas, je veux bien évidemment parler du studio Obsidian. Voyons donc de quoi il en retourne pour cette suite plutôt spirituelle de Fallout. 

Il est impossible de ne pas introduite un petit avant-propos concernant Bethesda et la direction prise par le studio ces dernières années et surtout par rapport à Fallout 76, dernier jeu de cette licence mythique, sortit l’année passée. Malgré des promesses incroyables et un nouveau moteur, Fallout 76 est un désastre technique malgré les énormes moyens de ce studio. Entre bugs graphiques, bugs de collisions, intelligence artificielle à la ramasse, gameplay médiocre et scénario inintéressant, Fallout 76 est simplement une grosse blague.

Rajouter à ça énormément de mensonges et un tout nouveau abonnement à 120 euros par an, offrant là aussi du contenu qui ne fonctionne simplement pas et qui aurait pu être gratuit, et vous obtenez la recette parfaire de ce qui ne fait pas faire aux joueurs malgré une fan base qui, il est vrai, est parfois prête à débourser pas mal d’argent tant que la qualité y est ! The Outer Worlds est simplement tout le contraire de Fallout 76 et nous allons voir ensemble ce qui propulse ce jeu aux moyens bien moindres à des années lumières en matière de qualité par rapport à Bethesda et son suicide commercial qu’est Fallout 76 !

The Outer Worlds est un Space opéra vous plongeant dans la peau d’un colon, cryogénisé sur un vaisseau spatiale à destination d’une galaxie lointaine ! Dans The Outer Worlds, les industriels ont décidé de conquérir l’espace, une belle critique de notre propre société consumériste ! Malheureusement pour vous, votre vaisseau n’a jamais atteint sa destination a été perdu de vue dans l’espace, à la dérive depuis plus de 30 ans jusqu’au jour où un hors-la-loi plutôt loufoque tombe sur votre cercueil de fer ! Une fois dégelé, vous apprenez qu’il faut impérativement récupérer une substance rare afin de pouvoir réveiller l’entièreté du vaisseau de ce sommeil spatiale ! S’en suit une aventure qui mène aux confins de la galaxie à la rencontre des tous premiers colons qui ont fini depuis longtemps d’attendre les prochains colons qui avaient leurs propres qualifications afin de développer au mieux les colonies spatiales ! 

Pour faire simple, on parcourt diverses planètes à la recherche d’informations pour notre quête principale, mais ces précieuses informations ne sont pas gratuites et se traduisent par l’accomplissement d’une flopée de quêtes secondaires dictées par des personnages hauts en couleurs et dont l’humour acide est omniprésent. C’est un vrai régal, je ne vais pas vous le cacher ! On prend un réel plaisir à discuter et choisir avec soin nos réponses, en utilisant parfois des talents de charme, persuasion ou menace dont on parlera plus tard dans le test. Chaise protagoniste à sa petite histoire et s’on s’attache assez vite aux diverses personnalités que l’on rencontre, et d’autres qu’on détestera à première vue par leur cupidité, mais dont on comprendra leur attitude en creusant un peu … 

Les quêtes sont plutôt variées et inspirent à l’exploration, comme à l’époque de Fallout New Vegas ! On oublie vite nos quêtes pour fouiller à droite et à gauche les différents maisons abandonnées (en apparence) pour récupérer divers matériaux d’améliorations d’armes et armures, des munitions et consommables divers qui influencent vos statistiques et compétences.

Les arbres de compétences incluent le corps a corps, attaques à distances, défense, furtivité, sciences et autres caractéristiques elles-mêmes subdivisées en divers paliers pour une personnalisation ultra complète de votre personnage, mais aussi des personnages que vous recrutez durant votre aventure. Ces derniers ont eux même des caractéristiques de départ propre, certains sont donc plutôt doués en marchandage, piratage, mécanique, combat et octroient à votre personnage des bonus liés à leur compétence. Il faudra donc choisir avec qui vous partez en fonction de la nature des quêtes !

L’aspect RPG du jeu est très élaboré et le jeu propose même des malus permanents, comme une baisse de votre intelligence si vous vous heurtez un peu trop aux décors ou une addiction aux objets de soins quand vous abusez de ces derniers. Ce dernier aspect n’occulte en rien le gameplay orienté FPS des combats où il est possible de freiner le temps et choisir où tirer pour infliger des malus aux ennemis. De plus, nos compagnons ont des capacités spéciales que l’on déclenche en combat avec les flèches directionnelles, accompagné d’un effet plutôt aguicheur au niveau visuel ! De quoi s’éclater et personnaliser son personnage et ses compagnons durant la cinquantaine d’heures de jeu du titre ! 

Au niveau visuel et technique, même si le jeu est loin des superproductions actuelles, le jeu se targuer malgré tout d’être techniquement solide et de proposer des environnements variées et très jolis ! Une vraie claque si vous passez de Fallout 76 à The Outer Worlds et ça prouve qu’il est possible d’offrir un jeu en béton malgré des moyens en deçà de gros studios comme Bethesda ! Les animations sont correctes, notamment celles des visages des différents protagonistes qui concordent avec leur personnalité ! On adore aussi la direction artistique qui rappelle le côté un peu sixties de BioShock et Fallout, fatalement. C’est un pur régal et ça va jusqu’aux artworks des écrans de chargements avec de fausses pubs complètement barrées ! 

Niveau sonore, on retiendra surtout les doublages, en anglais, vraiment exquis et qui accentuent l’humour omniprésent du titre ! Il n’y a pas énormément de musiques par contre, si vous êtes un pur mélomane et que vous espérez retrouver des chansons un peu kitch comme sur BioShock ou Fallout, vous risquez d’être déçu sur ce point. Les bruitages sont correctes et variés, notamment en ce qui concerne les armes et créatures rencontrées ! 

 

Les +

  • Une direction artistique à tomber
  • Une ambiance exquise
  • L’humour du jeu
  • et son doublage qui lui rend honneur
  • Un gameplay poussé, mais abordable
  • Une vraie suite spirituelle à New Vegas
  • Des quêtes variées qui poussent à l’exploration
  • Techniquement au top
  • Un prix sympa !
  • Tellement plus abouti que les derniers Fallout !

Les -

  • Quelques textures qui datent
  • Entre 30 et 40 heures de durée de vie
  • Pas de musiques à la Bioshock / Fallout

Disponible sur Amazon pour 40.33 euros ! 

 

Comme vous l'avez deviné en lisant le titre, nous allons nous pencher sur le test de The Outer Worlds, un jeu développé par les papas de l'excellent Fallout New Vegas, je veux bien évidemment parler du studio Obsidian. Voyons donc de quoi il en retourne pour cette suite plutôt spirituelle…

Le Verdict !

Note finale - 85%

85%

Excellent !

The Outer Worlds est une claque pour les fans de Fallout et Bethesda peut clairement aller se cacher et prendre de la graine sur Obsidian qui fait ici un travail incroyable, aussi bien au niveau technique que l'ambiance, les personnages et le scénario !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
85