Menu

Razer Kraken Ultimate – Le Test !

Razer revient à la charge avec un des modèles de casque emblématiques de la marque, je veux bien évidemment parler du Razer Kraken ! Ce dernier se voit offrir un upgrade avec la version Ultimate qui a de quoi faire envie sur le papier ! Voyons de quoi il en retourne dans notre test exclusif, les amis ! Et on en profite pour remercier Razer de nous avoir fourni un exemplaire pour notre test !

Fidèle à la marque, le packaging Vert et Noire assez sobre renferme la bête dans un écrin de carton et de mousse protectrice ! Une fois en main on est très agréablement surpris de constater que le Kraken Ultimate est super léger et donne l’impression immédiate de qualité et robustesse. Un dernier point qui faisait cruellement défaut sur le Razer ManO’War, ici le poids n’est plus un problème pour vos cervicales ! 

Niveau du design, le Kraken Ultimate revête une robe noire mate avec principalement de l’aluminium et du plastique dur d’excellente qualité qui ne sonne creux. L’impression général de robustesse est vraiment excellente. Les oreillettes sont pourvues d’une mousse d’environ 3 cm d’épaisseur, ou plutôt un gel qui a la faculté de ne pas chauffer aussi vite qu’une mousse classique et faut dire que ça marche plutôt bien. J’ai testé le casque durant des sessions qui ont duré jusqu’à 4 heures et j’avoue que je n’avais pas autant chaud que d’autres casques testés qui laissent parfois de la transpiration dans le pourtour des oreilles…

L’arceau, lui aussi en aluminium, permet un réglage assez fin pour que le casque soit bien maintenu et surtout adapté à votre circonférence crânienne. Ce dernier est d’ailleurs muni de graduations pour indiquer le nombre de centimètres déployés par l’arceau ! Ayant une tête assez volumineuse, je dois avouer que je suis plutôt heureux de ne pas me sentir à l’étroit comme sur le ManO’War ! De plus l’arceau est a un rembourrage en mousse pour un confort et maintien optimal !

Les oreillettes, en plus de leur pouvoir anti-réchauffement, se doutent d’une excellente isolation sonore ! Une fois sur la tête, même sans son, on sent une bonne différence d’isolation ! Niveau boutons, on peut sentir un bouton qui active le THX ainsi qu’une molette de volume derrière l’oreillette gauche ! Facile d’accès et pratique ! Cerise sur le gâteau concernant ces oreillettes, le gel permet d’atténuer la pression des lunettes si vous portez des lunettes de vue ou des lunettes gamer ! C’est efficace et fini la douleur des branches des lunettes !

Mais avant de nous plonger sur le son en lui même et la qualité du micro, terminons notre tour du design de la bête ! Les écouteurs sont flanqués d’une grille en nid d’abeille avec le logo central Razer au milieu. Le logo est bien sûr illuminé via une LED, mais pas que ! La lumière se diffuse aussi au sein de la partie en nid d’abeilles ! Le résultat est ultra élégant ! Il est possible de régler l’intensité des LEDs, décider qu’elles s’éteignent quand on ferme l’écran du PC ou en cas d’inactivités.

Quelques effets sont disponibles comme la respiration, mettre une couleur statique, un cycle qui reprend une multitude de couleurs et finalement un compteur audio. Le compteur audio se cale sur l’égaliseur audio de l’appareil sur lequel la casque est branché et l’intensité ainsi que les couleurs réagissent en fonction de la musique, ses aigus, basses et son rythme ! Le spectacle est plutôt impressionnant ! Bien sûr, le casque est compatible avec Razer Synapse, ce qui permet une customisation poussée pour le casque soit assorti aux effets de vos autres appareils Razer ! L’aspect au final ? Juste à tomber ! 

Niveau son, le casque embarque un son 7.1 THX Spatial. On branche ainsi son casque en USB sur son ordinateur et on lance le software Razer Synapse qui a subi des changements assez radicaux et offre maintenant une expérience fiable et très intuitive, en passant ! On peut ainsi avoir accès à un égaliseur qui offre des sélections sonores pour des films, musiques, jeux-videos, un calibrage par défaut et bien sûr un onglet où l’on peut personnaliser comme bon nous semble.

Il est possible d’opter pour le son Surround pour les applications que l’on veut, navigateurs internet inclus ! Les options d’améliorations ajoutent un Bass Boost, une normalisation du son qui évite les augmentations soudaines du volume sonore lors d’explosions ou de scares jumps, et finalement une option de clarté vocale des voix entrantes pour les applications destinées à communiquer (Skype, Discord…). 

Niveau option du micro, le Kraken Ultimate se dote via l’application d’options de sensibilité sonore, classique, de normalisation du volume, de clarté vocale et une annulation active du bruit du micro. Ce dernier point est plutôt impressionnant, vos amis en ligne n’entendent que votre voix, car le micro coupe tout simplement tous les parasites alentours ! Si un son autre que votre voix est détecté par le micro, l’annulation active permet d’annuler cette fréquence sonore en balançant une fréquence qui la supprime, tout simplement. Et ça marche du tonnerre !

Le micro est rétractable et s’active via une pression sur celui-ci. On a pas affaire à un bouton qui ressort, mais est élégamment intégré au micro, c’est invisible ! La LED rouge nous indique que ce dernier est en marche. Notre voix est cristalline et il n’y a pas de saturations de la voix si on commence à hausser le voix durant une partie endiablée. De plus, j’ai eu l’impression que les bruits de respirations sont aussi annulés pour n’offrir que votre douce voix à vos camarades en ligne !

Le son du casque en lui-même est vraiment très bon et on sent instantanément que le label THX 7.1 Spatial est loin d’être un faux argument de vente ou quelconque exagération. Après l’avoir essayé avec des réglages d’égaliseur sur des films, musique et jeux-vidéos, le constat est sans appel : c’est un pure bonheur ! Le premier test s’est effectué avec la démo sur le Razer Synapse, avec le son d’un hélicoptère qui vous survole de tous les côtés ! J’ai ensuite enchaîné sur différents types de musiques, du hip-hop, post-rock, deathcore, classique, stoner, hardcore…

Le Kraken Ultimate a passé le test haut la main, et je vous avoue que le Bass Boost est un vrai bonheur sur certains style de musiques. Tout est si clair et ça ne grésille pas, dans absolument aucun cas de figure. Pareil pour les films, et les jeux vidéos c’est juste dingue ! La spatialisation du son dans les FPS permet vraiment de jauger la distance des pas de vos ennemis à une précision qui enterre les précédents casques que j’ai eu la chance de tester, notamment le HyperX Cloud Revolver S qui est malgré tout doté d’un excellent son, mais n’arrive malgré tout pas à égaler le Kraken Ultimate ! 

 

Les +

  • Un son divin en THX 7.1 !
  • Excelle aussi bien pour la musique, films, jeux
  • Ne chauffe pas les oreilles après quelques heures
  • Parfait si vous portez des lunettes
  • Razer Synapse pour le réglage fin du son
  • Une annulation active du bruit au micro efficace
  • Un design magnifique avec le Razer Chroma
  • Robuste et léger à la fois
  • Bouton de volume intégré au casque, très ergonomique
  • Rapport qualité prix imbattable
  • Super flexible !

Les -

  • Le fil est assez court si votre console est éloignée
  • certains joueurs pourraient préférer une molette pour le réglage des volumes

 

 

Razer revient à la charge avec un des modèles de casque emblématiques de la marque, je veux bien évidemment parler du Razer Kraken ! Ce dernier se voit offrir un upgrade avec la version Ultimate qui a de quoi faire envie sur le papier ! Voyons de quoi il en…

Le Verdict !

Note Finale - 95%

95%

Must-have!

La Razer Kraken Ultimate frôle la perfection avec son rapport qualité prix imbattable, sa robustesse, son design, la qualité sonore et tout ce qu'offre Razer Synapse en termes de configurations sonores. Des petits ajouts comme l'annulation de bruit active du micro, le gel qui permet de garder la tête au frais ou encore les coussinets qui absorbent la pression des branches des lunettes rendent propulsent ce casque au rang des meilleurs casques testés sur notre site ! On pourra juste souligner la longueur du câble, plutôt courte, au tableau des points négatifs.

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
95