Menu

Razer Huntsman Elite – Le Test !

Razer aura gâté la communauté de gamers cette année avec notamment l’excellent fightstick aux couleurs de Dragon Ball FighterZ ou encore l’excellente nouvelle variante de la souris Naga. Cette fois, Razer propose un clavier haut de gamme intitulé Huntsman et qui se décline en deux Variantes. Voyons de quoi il en retourne dans notre test exclusif.

Sans vous le cacher, nous avions été très impressionnés par les premières images du clavier Huntsman et sa version de luxe Huntsman Elite, notamment en termes de design, mais aussi par rapport au nouveau système de switchs mécanique violettes signées Razer. C’est en recevant le colis qu’on se rend compte que ce modèle Huntsman veut s’imposer avec une boîte aux dimensions plus importantes que le Razer Cynosa Chroma. La boîte renferme notre exemplaire test : le Huntsman Elite, le modèle haut de gamme de la série. Celui-ci s’accompagne des classiques manuels, autocollants aux couleurs de la marque et un repose poignet que les heureux possesseurs du dernier Razer Blackwidow Chroma V2 avaient déjà pu découvrir à sa sortie. En sortant fébrilement le clavier de la boîte, on constate que celui-ci à un certain poids, bien plus important que le Razer Cynosa. En termes de connectiques, le Huntsman se dote de deux câbles USB tressés de 3 mètres afin d’alimenter le rétro éclairage du clavier, mais aussi du repose-poignets, une des particularités de la version Elite. Et mon Dieu, les amis ! Quel spectacle ! Mais avant de se pencher sur l’aspect esthétique, voyons ensemble ce que ce Razer Huntsman Elite a dans le ventre.

Razer a mis en œuvre tout son talent pour offrir aux joueurs ses derniers switchs mécaniques uniques dans leur genre. En effet, ces derniers sont opto-mécaniques, ils mettent en jeu un faisceau de lumière et un capteur qui permettent l’enclenchement de la touche dès que le faisceau de lumière est interrompu lors de la pression sur les touches du clavier. On a donc droit a une très haute réactivité, dont la vitesse est celle de la lumière, comme je viens de vous expliquer. Un avantage net de ce système est d’un part sa précision, sa réactivité, mais aussi le fait de pouvoir spammer la touche en s’assurant que chaque pression produit l’action adéquate. Cerise sur le gâteau, la durée de vie de ces nouveaux switchs opto-mécaniques s’élève maintenant à 100 millions de frappes, contre 50 millions pour les switchs Cherry MX. Et niveau confort me direz vous ? Léger, fluide, un peu bruyant, on se retrouve avec des impressions similaires aux Cherry MX Rouge, mais avec beaucoup plus d’aisance dans la prise en main et le confort. A vrai dire, il ne faut qu’une petite heure pour maîtriser le clavier et voir de quoi il est capable, que ça soit en termes de jeu, mais aussi en bureautique où il excelle avec une grande aisance.

Bien sûr, le Razer Huntsman embarque les caractéristiques classiques des claviers gaming à savoir un mode gaming qui désactive les touches Windows et évite de vous expulser de votre partie, des touches macro configurables et pouvant être sauvegardées dans la mémoire interne du clavier ou via le cloud Razer, mais aussi des boutons qui contrôlent vos médias pour la version Elite, avec un excellent bouton circulaire qui permet de contrôler le volume, mais celui-ci (ainsi que les autres touches) peuvent être customisées et donc il est possible d’assigner les actions que vous souhaitez, molette de volume incluse. Ces touches ajoutent énormément d’ergonomie et donne l’excellente impression de réellement tout contrôler. Last but not least, les différents rétro-éclairages. En effet, le clavier est entièrement compatible Razer Synapse et Razer Chroma pour que les plus exigeants des joueurs puisse attribuer les couleurs et les effets (une dizaine, franchement très stylés) qu’il désire via les millions de possibilités qu’offre les LEDs.

Le rétro éclairage LED fait entièrement partie du design du clavier notamment avec le magnifique éclairage qui fait le pourtour du clavier. Les photos suffisent d’elles même pour vous donner un aperçu du spectacle visuel qu’offre le clavier. Le clavier détecte aussi les jeux auxquels vous jouez et adapté l’éclairage et ses couleurs en fonctions des actions à l’écran. Par exemple si vous vous faites toucher dans Dead Cells, tout s’illumine en rouge ! C’est juste excellent et ne nécessite pas de configuration préalable, c’est automatique. Notons aussi que repose-poignets aimanté adopte exactement le même éclairage sur les faces externes, en continuité du clavier. Malheureusement, quand on surélève le clavier grâce aux deux volets en plastique, le contact avec le repose-poignets se perd parfois et on se retrouve sans éclairage sur ce dernier. C’est assez dommage car il faut parfois un peu chipoter pour que le contact se fasse. Je vous avoue, on cherche un peu la bête au vue du design et du confort du repose-poignet rembourré et au revêtement en simili cuir qui ne vous donnera probablement plus l’envie de vous tourner vers quelconque clavier.

En termes de robustesse, le Razer Huntsman n’en démord pas moins grâce à sa structure métallique couverte d’une peinture noire mate qui ne semble à priori ne pas souffrir du syndrome des traces de doigts. Même constat pour les boutons en eux même, ayant une bonne densité, ceux-ci ne sonnent pas creux comme on pourrait rencontrer sur des claviers bas de gammes, de plus, le revêtement sur les touches s’avère excellent si comme moi vous avez constamment les mains moites. Rajoutons à ça le tressage des câbles USB, bien épais et quasi impossible à plier et vous obtenez un engin de guerre prêt à affronter les plus féroces des adversaires en ligne. Malheureusement, ce dernier ne peut pas être retiré comme sur des modèles orientés compétitions et LAN, on s’en doutait, mais je vous avoue qu’il faut gratter pour trouver des défauts à ce Huntsman.

Globalement, le Razer Huntsman et la version Elite que nous avons testé s’avèrent être notre coup de cœur du mois, voir de l’année, à la fois pour sa fiabilité, ses qualités esthétiques et sa robustesse. Affiché à 210 euros, le clavier reste dans la gamme de prix appliqué aux claviers haut de gamme.

Liens pour acheter au meilleur prix :

Razer Huntsman Elite – Clavier Gaming Mécanique avec Touche Opto-Mécanique Razer (Nouvelle Opto-Mécanique, Bouton Numérique Multifonction, Barre d’Assise de Touche, Mémoire Hybride Intégrée, RGB Chroma Eclairage & AZERTY-Layout)

Razer aura gâté la communauté de gamers cette année avec notamment l’excellent fightstick aux couleurs de Dragon Ball FighterZ ou encore l’excellente nouvelle variante de la souris Naga. Cette fois, Razer propose un clavier haut de gamme intitulé Huntsman et qui se décline en deux Variantes. Voyons de quoi il…

Le Verdict !

Design - 100%
Ergonomie - 90%
Confort - 100%
Fonctionnalités - 100%
Prix - 90%
Robustesse - 100%

97%

Must-have!

Avis des lecteurs: 4.9 ( 1 votes)
97