Menu

Razer Basilisk Ultimate – Le Test !

Fer de lance en matière de souris chez Razer, le modèle Basilisk a rapidement su séduire les gamers avec son design à la fois très moderne et agressif, résolument orienté gaming ! Après un Basilisk Essential avec moins de possibilités, mais un prix sympa, voici que débarque la Basilisk Ultimate, un modèle doté de la technologie sans-fil Hyperspeed qui ne nous laisse clairement pas de marbre ! Son prix non plus, affiché à 189 euros, l’investissement en vaut la chandelle ?  Plongeons nous sans attendre dans notre test, les amis ! 

Après avoir fébrilement déballé l’emballage couvrant la boîte aux couleurs vertes et noires, on ne peut que rester pantois devant le design de cette petite merveille de technologie qu’est la Basilisk Ultimate, affichée à 189 euros, port de charge inclus ! Le contenu de la boîte est donc composé de la souris, son port de charge, ainsi que d’un câble USB qui permet spot de relier le port de charge à son PC, soit de relier directement la souris au PC pour ainsi ne pas attendre la charge et jouer directement en chargeant ! Le design de la Basilisk est toujours aussi aguichante et, désolé pour les gauchers, toujours réservée aux droitiers vu le dessin de ses courbes. Maniable en fingertip et claw grip, la souris ravira surtout les usagers du palm grip !

Un design moderne et assumé

Toute de noir vêtue, la souris arbore un aspect mate qui accueille aussi assez bien les traces de doigts. Un repose-pouce permet d’accueillir le pouce sans l’emprisonner pour autant, d’une part c’est confortable, mais j’ai très vite remarqué qu’elle permet surtout un appui qui accentue les mouvements fins de la main et donc la précision. De plus, couplé au tranches de la souris qui sont couvertes d’un caoutchouc à la texture anti dérapantes, on obtient d’excellentes sensations de levées. La Razer Basilisk Ultimate présente à la fois des liserés noire brillants qui rompent avec le noir mate, mais aussi d’autres liserés sur les côtés, assez fins, qui eux sont dotés de LEDs RGB du plus bel effet. En ce qui concerne ces LEDs, ce n’est pas tout ! Ces derniers sont au nombre de 14 au total et illuminent aussi la molette, son pourtour, et le gros logo Razer situé traditionnellement au niveau de la paume. 

Résolument gaming !

Niveau boutons, la Razer Basilisk Ultimate propose deux boutons en regarde du pouce, mécaniques et ergonomiques, assez faciles d’accès comparé à la gâchette qui se situe un peu plus loin, en avant de la souris. Cette gâchette multifonctions est d’emblée présentée comme accessoire, et si on l’actionne vers le bas, par défaut elle change momentanément le DPI, mais il est facile de réassigner la fonction de cette dernière via le logiciel Razer Synapse 3 ! Toujours en termes de DPI, il est possible de l’ajuster avec les deux boutons situés avant la molette et ainsi régler jusqu’à 20 000 DPI

Pour ce qui est de la molette, elle possède en réalité trois boutons, on peut ainsi cliquer en effectuant une pression dessus, mais aussi l’orienter vers la droite et la gauche, ce qui correspondent à un scroll up et scroll down de base.  Il est possible d’ajuster la résistance de cette dernière via une autre molette située sous la souris. Certes, ce n’est pas un endroit qui permet de changer la résistance de la molette à la volée, mais il faut avouer que c’est un paramètre qu’on ne change pas souvent. L’impression est vraiment est excellente, entre aucune résistance et une résistance très forte où l’on sens chaque cran, pour une précision maximale ingame ! Niveau résistance, ces boutons mécaniques assurent 7 millions de frappes, une excellente durée de vie donc.

Toujours situé sous la souris, on peut apercevoir un bouton qui permet de changer de profil. En plus du profil par défaut, il est possible de passer à quatre autres profils configurables via Razer Synapse et indiqué par une LED de couleur située toujours sous la souris. Pour rester dans cette zone, on peut apercevoir un switch pour passer de filaire à sans fil. L’utilisation du sans fil passe par un dongle USB qu’il est possible de brancher directement sur sa machine ou sur la station de charge de la souris ! Pour éviter de le perdre, le dongle a une place réservée sous la souris, protégée par un clapet !

Des technologies fiables

C’est bien ce dongle qui exploite la technologie Hyperspeed, une technique qui balaie les fréquences WiFi du d’ongle et détecte les parasites sur les différents canaux. Si on canal présente un parasite, la technologie Hyperspeed bascule, fait un hoping (un saut), vers un autre canal et toujours assurer un maximum de connectivité. C’est ainsi que la Razer Basilisk Ultimate se targue d’avoir 25 pourcents plus de fiabilité niveau connectivité sans-fil et il est vrai que je n’ai jamais eu de soucis de latence à cause du WiFi !

Niveau latence des boutons en eux-mêmes, même constat ! La Razer Basilisk Ultimate opte pour des boutons mécaniques à capteurs optiques. Les capteurs fonctionnent sur le principe du tout ou rien, un faisceau lumineux est interrompu au moment de cliquer et si vous avez compris le fonctionnement vous aurez deviné que l’information est donc transmise à très grande vitesse.

Les sensations sont excellentes et j’ai particulièrement apprécié la précision sur des jeux de types FPS, d’une part par la fiabilité élevée due à la technologie Hyperspeed, mais aussi le design de la souris ! Il faut dire que c’est plutôt le pieds de ne pas se soucier du fil lors des mouvements de souris. Autre technologie intéressante qu’embarque la Razer Basilisk Ultimate : le suivi intelligent qui permet au capteur de la souris de s’adapter à la surface que laquelle elle évolue et assure ainsi une reprise de suivi instantané ! 

L'autonomie dans tout ça ?

Pour ce qui est de la station de charge, plutôt classe et qui ne prend pas de place, la base dispose d’un éclairage LED très stylé et de base indique le niveau de recharge de la souris, passant du rouge au vert, en passant par l’orange. Évidemment, vous pouvez aussi opter pour un éclairage entièrement customisable via le logiciel Razer Chroma pour que la station de charge soit assortie à vos autres périphériques Razer. Sur le dessus de la station, on peut observer deux encoches magnétiques qui permettent d’accueillir votre souris lors de la charge.

Une charge complète dure environs 4 heures, et vous êtes reparti pour 30 heures d’autonomie si les LEDs sont activées, mais l’autonomie affiche 100 heures si vous désactivez tout effet lumineux, ce qui est plutôt excellent pour une souris sans fil ! De plus, on pourra observer une entrée USB sur le haut de la station de charge pour accueillir le dongle USB et ainsi augmenter la portée de ce dernier.

Synapse 3, enfin au point ?

Pour finir, il est important de nous attarder sur les fonctions que réservent la souris via le logiciel Razer Synapse 3, qui depuis les dernières mise à jour semble enfin délivrer tout son potentiel sur les périphériques Razer ! D’abord, il est possible de customiser entièrement tous les boutons de la souris et des les sauvegarder dans vos profils ! Niveau DPI, on peut obtenir une sensibilité bien plus fine, vraiment comme on le souhaite et de les assigner aux touches de la souris pour passer de l’un à l’autre !

La fréquence de polling, le suivi intelligent et la consommation d’énergie ont aussi leur réglages customisables à souhaits. Pour finir, bien sûr, l’éclairage RGB de doté de présélections intéressantes comme celui qui se calque sur l’audio de la source ou encore l’effet respirant, les vagues, le réactif qui illumine la souris lors des clics, l’effet respirant ou encore le statique. Bien sûr, il est possible d’affiner encore plus ces réglages avec le module Razer Chroma !

Fer de lance en matière de souris chez Razer, le modèle Basilisk a rapidement su séduire les gamers avec son design à la fois très moderne et agressif, résolument orienté gaming ! Après un Basilisk Essential avec moins de possibilités, mais un prix sympa, voici que débarque la Basilisk Ultimate,…

Le Verdict !

Score final - 90%

90%

Excellent !

Sans doute la souris sans fil ultime pour les gamers avec ses technologies embarquées orientées performances, son autonomie remarquable, mais aussi son confort et son design qui ne laisse pas inaperçu ! On regrettera toutefois son prix qui pique et le fait qu'elle exige un dongle pour le Wifi. Deux aspects qui ne seront pas des freins en fonction des joueurs, mais à vrai dire il était difficile de trouver des défauts à ce bijou de souris gaming !

Avis des lecteurs: 4.75 ( 2 votes)
90