Menu

[Preview] Doom 4 – Futur hit ? Venez découvrir notre avis sur la beta fermée !

À la rédaction, on a eu la chance de toucher, et de traîner nos petits doigts sur la beta de Doom 4. Sans doute le FPS le plus attendu ces derniers temps. Est il encore utile de présenter ce mastodonte du jeu vidéo ?

doom-1 doom-2

N’offrant que le mode multijoueur, nous avons pu nous y essayer un week-end.  Et la première chose que l’on remarquera c’est que le gameplay n’est pas du tout sans rappeler un certain Quake ou les premiers Unreal. Le jeu est nerveux et des cartes à plusieurs niveaux. On y retrouve aussi les mêmes types de bonus et de gameplay.

Les armes sans chargeurs, les boucliers et la santé éparpillés aux quatre coins de la carte.D’autres bonus sont également présents, amélioration de vitesse, transformation en liche surpuissante éliminant tout sur son passage avec ses lances roquettes boostés aux hormones..

Le jeu devient très vite intéressant avec les nombreux bonus à débloquer; armes, éléments d’armure, et autres joyeusetés. Le gros point négatif du gameplay qui nous a marqué, ce sont les dégâts qui sont atrocement faibles. Il y a un moment où quand il faut entre 3 et 5 roquettes pour tuer un adversaire, il y a un problème. Le jeu a aucune brutalité, aucun punch, on espère que cela va être réglé à la sortie définitive.

Au niveau de l’ambiance sonore. C’est la grosse, que dis-je ? L’énorme déception. Les cartes n’ont pas musique, aucune ambiance sonore, juste le bruit des armes et des adversaires qui meurent dans d’atroces souffrances. Et dire qu’on y espérait un catalogue orienté metal ou musique électronique agressive.

 

Graphiquement, dans cette beta, l’optimisation est vraiment au rendez-vous, avec ses 1080p et ses 60 FPS le multi était un bonheur à voir. Les textures sont belles, lisses, tres bien rendues. Quand aux cartes, nous étions un peu mitigés. La première est parfaitement en harmonie avec l’ambiance de Doom. Une carte sombre, dans les teints rouge et noir qui n’est pas sans rappeler l’enfer dans Doom 3.

Et une autre carte qui, quand à elle, rappelle juste une mauvaise carte de Unreal. Avec ses couloirs en intérieur sans aucune personnalité, aucune pièce intéressante, des tons clairs et lumineux, rien à voir avec Doom.

Le design est un peu bancal, peu inspiré, un manque de quelque chose pour faire un Doom. Les modèles ne sont pas du tout originaux, un croisement entre des mauvais Power Rangers et le Master Chief. Sauf pour la liche, qui elle est aux petits oignons.

 

Bref, le gameplay de Doom 4 peut vraiment être creusé, il y aura peut être une chance de le voir jouer à haut niveau. On espère que le mode solo lui sera aussi bons que les précédents volets de la série. Un grand travail est à faire sur les dégâts des armes et sur l’ambiance sonore du jeu.

Preview signée Holy Owl