Menu

Plants VS Zombies : Battle for Neighborville – Le Test !

Plants Vs Zombies revient dans un nouvel épisode baptisé Battle for Neighborville disponible depuis peu, d’abord en accès anticipé et maintenant officiellement lancé au prix de 40 euros ! Voyons de quoi il en retourne dans notre test, les amis ! 

Le concept de Plants vs Zombies s’est éloigné depuis longtemps de son concept de base afin de s’orienter vers un jeu de tir à la troisième personne ! Pour son troisième opus en tant que TPS, Plants vs Zombies (PvZ pour les intimes) abandonne son système de loot basé sur des cartes pour une approche sans micro-transactions, comme NFS Heat ! Il semble que EA a écouté la communauté de joueurs ces derniers temps pour s’orienter plutôt à des systèmes à l’ancienne où il faut gagner de l’argent dans le jeu pour pouvoir le dépenser comme bon nous semble en matière d’améliorations de compétences et d’éléments esthétiques ! Après un excellent Star Wars Jedi Fallen, un bon NFS Heat, PvZ Battle for Neighborville semble suivre ce renouveau instauré par EA ! 

PvZ Battle for Neighborville offre un énorme hub qui regroupe les différents magasins où échanger les diverses devises, plus ou moins rares qui permettent d’attribuer des niveaux et compétences, ainsi que d’innombrables éléments cosmétiques pour les différents personnages jouables ! Au total 20 personnages, 10 plantes et 10 zombies, subdivisées en personnages d’attaque, défense et soutient, ayant leur propres capacités spéciales, très souvent très déjantées ! Il est possible d’attribuer des points aux caractéristiques du personnage comme sa vie , défense, puissance d’attaque, vitesse… C’est très complet et sous ses airs enfantins, la répartition des points de compétences, ainsi que la maîtrise des différents personnages exige pas mal d’investissement ! Et avant de se lancer dans des pur matchs joueurs contre joueurs, il est plutôt intéressant de s’attarder aux quêtes solo ! 

En effet, que ça soit du côté des plantes ou des zombies, quatre campagnes solos divisés en trois zones aux décors complètement différents permettent de se faire la main en suivant des missions scénarisées complètement folles, il faut l’avouer. C’est une excellente manière de découvrir certaines mécaniques de jeu que l’on rencontre en mode JcJ comme défendre un point d’intérêt, mais aussi de se surpasser en battant des boss assez coriaces ! Car oui, le jeu se dote d’une bonne difficulté qui ne prend pas les joueurs pour des enfants malgré ses apparences ! Les missions sont ponctuées d’humour et les différents mondes grouillent d’éléments collectibles qui vous récompense en monnaies ou éléments cosmétiques ! 

Avec autant de personnages possédant chacun leur propre comportement de jeu et compétences, PvZ propose un monde de survie à l’infini exclusivement destiné à s’entraîner librement pour maîtriser tel ou tel personnage, chacun ayant vraiment son propre intérêt et il est intéressant de switcher de l’un à l’autre pour composer une équipe hétérogène en multijoueur ! Le mode multijoueur exploite les classiques du genre, entre matchs à mort en équipe, captures de zones, captures de drapeau, élimination confirmée, un mode de jeu à 24 joueurs remplis de défis et finalement un mode survie qui est un clin d’œil au Plants vs Zombies originel ! 

Les sensations reviennent assez vite pour les vétérans de la série, avec l’ajout non négligeable du sprint, mais c’est assez bizarre d’avoir une classe spécifique et ne pas la faire évoluer comme dans les précédents épisodes. A part quelques points de compétences et l’aspect esthétique, il n’y a plus de possibilités d’avoir des variantes de son personnage en améliorant certains aspects comme balancer des projectiles de nature différente ou par deux ou trois.

Malgré tout, on ressent que beaucoup de joueurs se sont fait la main sur les épisodes précédents et il faut avouer qu’il est plutôt difficile de se hisser en haut du classement avant quelques heures d’entraînement, fatalement ! Les cartes sont plutôt variées, mais un poil plus petites qu’auparavant. Un point facile à corriger vu l’ajout continue de contenu par les développeurs. Une bonne idée de la part d’Electronic Arts qui a compris que les jeux multijoueurs actuels ne font plus long feu si on ne propose pas de contenus de manière régulière pour attiser l’ardeur des fans et éviter de tourner en rond après quelques mois ! 

Graphiquement, le jeu arbore des textures léchées et chatoyantes. C’est franchement très agréable à regarder et très fluide ! Les décors variés sont plutôt dépaysants et toujours colorés ! Malgré des cartes plus petites, le level-design est bien inspiré et invite à l’exploration en ce qui concerne les 4 petites campagnes solo. Le character-design est juste excellent, la vingtaine de personnages jouables est bien modélisée et on se prend assez vite au jeu de la customisation avec leurs très nombreux accessoires et costumes. De plus, le hub du jeu en jette graphiquement et bénéficie de refontes de design en fonction des événements, comme pour l’instant avec sa neige et décorations de Noël ! 

Niveau sonore, le jeu ne se dote pas énormément de musiques, on retiendra surtout la musique funk de l’introduction du jeu, ainsi que le thème, légèrement remixé, mais ne vous inquiétez pas, ils n’ont pas dénaturé le thème du jeu, mais ajouté quelques petits ajouts pour fêter la sortie de ce nouvel opus ! Dans le jeu, pareil, pas vraiment de musiques, mais un gros travail sur les doublages complètement barrés ! Pas de vraies dialogues en soit, mais des sons qui émanent des différents personnages que l’on rencontre, et c’est pas plus mal ! Vu le ton complètement déjanté des dialogues, ça aurait été très bizarre à mon sens ! Quoi qu’il en soit, ces petits sons sont plutôt marrants, et collent bien aux bruitages du jeu, tout aussi cartoonesques, que ça soit le bruit des armes ou des petits cris des ennemis et autres interactions dans le monde !

Les +

  • Une direction artistique charmante
  • Facile à prendre en main (mais difficile à maîtriser)
  • Des campagnes solos conséquentes
  • De l’humour omniprésent et un monde inspiré
  • Du contenu ajouté fréquent
  • Plus fluide et orienté compétition
  • 20 classes de personnages
  • Le prix très intéressant !

Les -

  • Un multijoueur très exigeant
  • Pas d’évolution au sein d’un personnage
  • Pas beaucoup de musiques
  • Certains modes beaucoup moins attractifs

Plants Vs Zombies revient dans un nouvel épisode baptisé Battle for Neighborville disponible depuis peu, d'abord en accès anticipé et maintenant officiellement lancé au prix de 40 euros ! Voyons de quoi il en retourne dans notre test, les amis !  Le concept de Plants vs Zombies s'est éloigné depuis…

Le Verdict !

Score : - 75%

75%

Bon !

Affiché à 30 euros pour le moment, ce dernier opus de PvZ mérite le coup d’œil avec d'une part ses campagnes solo conséquentes, ses divers mécanismes de jeux qui contente tous les types de joueurs et son multi exigeant. Peut être trop exigeant ? Ne vous laissez pas tromper par son côté enfantin, ce PvZ est une vraie expérience compétitive en ligne à l'ambiance unique et à la direction artistique léchée !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
75