Menu

My Hero One’s Justice 2 – Le Test !

Fin 2018, nous vous proposions le test de My Hero One’s Justice, un jeu de combat à la Naruto Ninja Storm sur le thème de My Hero Academia. Très loin d’être sans défaut, le jeu proposait malgré une chouette personnalité ! Il est désormais temps de passer au test de la suite plutôt attendue pour les fans, qui espéraient voir quelques correctifs dans les défauts du premier opus ! Les développeurs ont-ils corrigé le tir ? Réponse dans notre test ! (Désolé d’avance pour les captures, le jeu interdit de capturer beaucoup de passages du jeu, notamment les combats, du coup les trophées c’était le seul moyen de vous montrer quelques chose “maison”).

Le scénario commence là où le premier volet s’était terminé. On se retrouve donc directement après avoir Bakugo à Kaminoku, annonçant une retraite bien méritée pour All Might. On retrouve ainsi les élèves de Yuei dont Izuku sur le point de remplacer All Might ! Le scénario suit l’anime avec les chapitres classiques, mais des missions secondaires proposent des points de vue différents des évènements, et permet aussi de rallonger la durée de vie. La narration est toujours présentée sous forme de comics, un style qui colle à l’anime, et rappelle JoJo’s Bizarre Adventure au niveau esthétique. Comme dans le premier épisode, on regrette qu’il n’y ai pas plus de vidéos pour illustrer les évènements relatés dans ce deuxième opus. Il est assez regrettable, vue la narration polie de The Seven Deadly Sins Grand Crusade sur téléphones mobiles, pour faire une comparaison ! 

Le gameplay reprend exactement le premier volet, avec trois boutons d’attaques, ainsi que des coups ultimes d’un seul personnage ou combiné avec vos soutiens, en échange de barres spéciales qui se remplissent au fur et à mesure des combats ! Petits ajouts de coups ultimes combinés avec vos soutiens ainsi que des dashs cancels “améliorés”, et le tout commence à ressembler à un Naruto Ninja Storm. La prise en main est immédiate, mais rappelle un peu trop vite la simplicité du premier jeu. La plupart des coups reviennent en force, mais aussi les petits défauts. L’IA est toujours aux fraises, courant la plupart du temps de manière aléatoire jusqu’à vous toucher à l’improviste et vous enchaîner un combo sans que vous puissiez vraiment anticiper quoi que ce soit.

L’esquive n’est vraiment pas facile à maîtriser, et beaucoup de coups sont impossibles à parer, on se contentera d’encaisser quand il n’est pas trop tard. Finalement, le feeling du nouveau dash cancel est vraiment spécial et m’a plutôt frustré qu’autre chose, on les sent mois et c’est assez difficile quand on est habitué aux dash cancels du premier opus ! Le résultat est assez bizarre, autant certains personnages sont très puissants et ne nécessitent que de tambouriner la touche carré de la manette, tandis que d’autres personnages peinent à convaincre en termes de puissance ! On arrive ainsi à des matchups bizarres où vous n’aurez aucune peine à terrasser l’ennemi et puis, le combat suivant, galérer comme un dingue ! Sur certains personnages, les combos s’enchaînent avec aisance et c’est grisant, mais ce n’est pas le cas de tout le roster de 40 personnages jouables (!!!), ça donne au final un gameplay plutôt déséquilibré et on sait très bien que le jeu ne sera jamais proposé en compétition, mais plutôt en local avec un pote fan du manga ! 

En termes de contenu, outre la campagne Héros puis Vilains, ainsi que les  secondaires, on a carrément droit à une partie appelée missions, où, comme dans Dragon Ball FighterZ, on se retrouve avec une carte avec plusieurs combats et des objets à ramasser car vous ne regagnez pas de vie avant d’avoir fini tous les combats ! Un mode plutôt frustrant, à partir du moment où vous mourrez, vous revenez à la vie avec 1 HP, il faudra donc recommencer la première mission, récupérer de la vie en espérant garder son seul point de vie, puis recommencer la dernière mission que vous avez débloqué ! Ce mode Mission inclue aussi une phase de gestions, car vous devrez choisir certains personnages qui partiront en reconnaissance et augmentent de niveau en débloquant des bonus. Tout ça pour quoi ? Gagner les combats du jeu avec certains défis (Avoir 80 % de vie, achever l’ennemi avec une super etc) permet de récupérer des objets, plus de 900 au total si vous souhaitez remporter le platine ! Un platine déjà long dans le premier opus, et ce deuxième opus rallonge de plus belle le temps pour acquérir ce fameux platine ! Bien sûr, le jeu propose du multijoueur local, mais aussi en ligne, plutôt complet avec carrément des matchs classés. On a aussi droit à un mode libre si vous n’avez pas assez de missions. Bref, de quoi passer des centaines d’heures si on accroche au jeu !

Niveau graphismes, les textures en cell-shadding sont très réussies sur les personnages qui bénéficient vraiment d’un traitement aux petits oignons. Encore plus, les mouvements sont à tomber, les coups spéciaux sont classes et bien animés, procurant pas mal de sensation de force sur certains personnages ! Les décors sont vus et revus, peu de nouveautés par rapport au premier jeu, mais j’ai trouvé qu’il y a beaucoup plus de détails en termes d’éléments destructibles dans le décor, c’est un peu moins vide. Globalement, ce n’est pas non plus incroyable en termes visuel. Et comme dit précédemment, malgré l’aspect comics américains de la narration plutôt réussie, on regrette que le jeu ne propose pas plus de vidéos.

En ce qui concerne la bande-son, les compositions sont plutôt discretes, mais la musique du menu s’offre un petit style post-rock qui a le mérite de ne pas être trop répétitif ! Même si elle ne pétille pas, la bande-son offre des morceaux qui collent bien à l’univers, mais on aurait aimé en avoir un peu plus malgré tout ! Niveau doublages, le jeu se paie le luxe de proposer les doublages originaux de l’anime ! De quoi faire plaisir aux amateurs de japanimation, et d’un autre côté c’est compréhensible, le jeu est plutôt réservé aux fans de la licence ! 

Les Plus

  • Du fan-service en veux-tu en voilà !
  • L’aspect comics bien fait
  • 40 personnages jouables
  • Les animations envoient du paté
  • Le doublage original !
  • Grosse durée de vie
  • Le mode mission apporte un aspect gestion

Les Moins

  • Les nouveautés du gameplay peu convaincantes
  • Durée de vie gonflée pour le platine !
  • Réservé aux fans de My Hero
  • Pas assez de vidéos pour la narration
  • La campagne aurait pu être mieux exploitée pour les nouveaux joueurs
  • Ne se distingue pas trop du premier jeu

Fin 2018, nous vous proposions le test de My Hero One's Justice, un jeu de combat à la Naruto Ninja Storm sur le thème de My Hero Academia. Très loin d'être sans défaut, le jeu proposait malgré une chouette personnalité ! Il est désormais temps de passer au test de…

Le Verdict !

Score : - 65%

65%

Moyen

Ce second opus n’excelle pas du tout en termes de nouveautés et garde parfois les défauts du premier opus ! Un deuxième opus qui vise plutôt la masse de contenu, pas forcément niveau de la campagne, qui est vite fait, mais par rapport aux missions spéciales, missions secondaires et tout ce qui est aspect multijoueur ! Ne pensez pas venir à bout du platine aussi vite, ça risque d’être long pour récupérer les centaines d’objets de personnalisation !

Avis des lecteurs: Soyez le premier !
65